1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Décollage acrobatique d’un avion en pleine tempête

Vidéo - Décollage acrobatique d’un avion en pleine tempête

- Par

Après vous avoir montré la vidéo d’un Airbus A319 en train d'atterrir en pleine tempête, voici maintenant celle d’un décollage pour le moins acrobatique. Sur ces images tournées le 19 septembre dernier les pilotes de ce Boeing 737 ont effectué un décollage dont ils devraient se souvenir longtemps.

Après avoir mis les gaz, l’avion accélère mais au moment de s’arracher de la piste de l’aéroport de Birmingham (Royaume-Uni) des rafales autour des 70 km/h viennent compliquer le décollage. Alors que le nez de l’avion est déjà en l’air, on voit en effet les roues du train principal droit se soulever, puis se reposer. C’est ensuite au tour du train principal gauche de faire de même avant finalement de décoller pour de bon, en biais par rapport à l’axe de la piste. L’avion se posera sans encombre quatre heures plus tard sur l’aéroport de Lanzarote, une île espagnole de l'archipel des Canaries.

Vos réactions
  • Noel
    Posté le 13/10/2018 à 22h51

    Woow ! C'etait a un cheveux !
    Pourquoi utilises-t on les volets au decollage au lieu des ailerons (comme durant le vol normal) ?

    Signaler un abus Répondre

  • Fr6
    Posté le 14/10/2018 à 11h11

    Again, they are not using the cross-control technic for take-off with a strong crosswind. Probably they even don't know or they were not teach about it. It's a shame.

    Signaler un abus Répondre

  • Javy
    Posté le 14/10/2018 à 10h11

    Évidemment avec un tel vent de travers ( voir manche à air ) cela paraît normal ? Quelles sont les limites admissibles ? ...... en essais et en vols commerciaux ?

    Signaler un abus Répondre

  • Clrd4to
    Posté le 15/10/2018 à 09h09

    @noel: vous faites une confusion entre les différentes parties mobiles de l’aile.

    Les volets (ou dispositifs hypersustentateurs) sont utilisés à faible vitesse (décollage et atterrissage) pour augmenter la portance et donc voler moins vite.

    Les ailerons sont utilisés, généralement dans tout le domaine de vol, pour faire pivoter l’avion sur son axe de roulis. Ils augmentent localement la portance sur une aile tandis qu’ils la détruisent simultanément de l’autre côté.

    Ce que vous avez pu voir également sur la vidéo, ce sont les aérofreins, qui sont utilisés pour augmenter la traînée et détruire la portance sur les ailes. Ils peuvent sortir, conjointement à un ordre sur les ailerons, pour aider ceux-ci à détruire la portance du côté de l’aile qu’on veut faire plonger.

    Dernière gouverne pour le roulis, en tout cas sur les Boeing, le flaperon, situé en bord de fuite derrière le moteur, a le même rôle que les ailerons mais est plutôt utilisé à haute vitesse.

    Il est à note que le choix d’utiliser les aérofreins, les ailerons, ou les flaperons n’incombe pas au pilote. C’est automatique.

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2018
    Publicité :aeronewstv - Clémentine - CA
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2018
    Photo de la semaine par Spot’Air Cap 232 Patrouille marocaine “Marche verte” à Toulouse-Francazal

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde