1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Emirates fête la livraison de son 100ème A380

Vidéo - Emirates fête la livraison de son 100ème A380

- Par

Et de cent. La compagnie Emirates a réceptionné ce vendredi 3 novembre à Hambourg (Allemagne) son centième Airbus A380. Cet appareil arbore une livrée spéciale en hommage à Zayed bin Sultan Al Nahyan, le père fondateur des Emirats Arabes Unis né en 1918. Avec 142 appareils commandés à ce jour, la compagnie dubaïote est de loin le plus gros client du super-jumbo. Les douze autres opérateurs de l’A380 n’en ont qu’une dizaine en moyenne chacun.

Emirates a pris possession de son tout premier A380 en juillet 2008. Depuis, elle a transporté plus de 85 millions de passagers sur ses avions à double pont. En reliant Dubaï à Doha (Qatar), Emirates a effectué le vol le plus court en A380 (moins de 380 km), mais a aussi lancé le vol commercial régulier sans escale le plus long du monde en A380 entre Dubaï et Auckland (Nouvelle-Zélande). Plus de 16 heures de vol pour parcourir les 14 200 km.

La compagnie dispose de trois configurations cabine différentes sur ses très gros-porteurs parmi lesquelles une version de 615 sièges (bi-classe), la plus densifiée de tous les A380 en service aujourd’hui.

Les premiers A380 d’Emirates devraient sortir de sa flotte en 2020. A cette date, la compagnie prendra livraison à la fois de ses premiers Boeing 777X (commandés à 150 exemplaires) et de ses derniers A380.

L’avenir du super-jumbo, malgré ses incontestables qualités, serait-il alors menacé ? Difficile d’être catégorique. Pour l’heure, les commandes ne sont plus au rendez-vous. Airbus est contraint de réduire sa cadence de production (un appareil par mois en 2018) et son A380plus (80 passagers supplémentaires) présenté au salon du Bourget 2017 n’a toujours pas trouvé preneur. Quant à une version remotorisée, qui intéresserait Emirates, elle n’est pas d’actualité pour l'instant.

L'A380 a fêté ses 10 ans de vols commerciaux le mois dernier. Le tout premier exemplaire a été livré en octobre 2007 à Singapore Airlines. 

Vos réactions
  • MemphisBelle
    Posté le 06/11/2017 à 18h56

    Soyons honnête : L'avion quadriréacteur n'a plus sa place....

    C'était vrai il y a une quarantaine d'année, où l'aviation commerciale devait considérablement être améliorée au niveau du transport des passagers, de fret..., de réduire les coûts d'exploitation, réduire la consommation en carburant, et bien sûr, accueillir le plus grand nombre de passagers. D'où des avions nouveaux, plus gros, plus puissants, moins gourmands en carburant, etc.

    Mais aujourd'hui, place aux "économies" dans tous les sens du terme. Il faut des avions rentables, faciles à l'exploitation, peux coûteux, toujours plus économiques, plus respectueux au niveau environnemental, etc.

    Ce que l'on pouvait faire avec un avion quadriréacteur, aujourd'hui, tout est quasiment accompli avec des avions bi-réacteurs. L'heure de gloire des Aibus A380 ou des Boeing 747-8 n'est plus au rendez-vous...

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :aeronewstv - Clémentine - CA
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde