1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Catherine Betsch : "la Première d'Air France est la première"

Vidéo - Catherine Betsch : "la Première d'Air France est la première"

- Par

C'est en mai 2014 à Shanghai que Air France a présenté officiellement son nouvel aménagement cabine Première qui a nécessité un investissement de près de 50 millions d'euros. Résultat, une "suite" de 3m2 cosy qui entend rivaliser avec d'autres grandes compagnies aériennes du Golfe et d'Asie. Cette montée en gamme, qui était devenu nécessaire au vu de la concurrence de plus en plus féroce sur ce segment, concerne également l'ensemble des trois autres classes long-courriers de la compagnie aérienne française. Nous avons rencontré Catherine Betsch, directrice de la Première d'Air France depuis 2013, pour savoir où en était le programme de retrofit (réaménagement) de la Première, les ressentis des clients, la concurrence, les améliorations apportées.   

Ce réaménagement total des cabines concerne dans un premier temps les 44 Boeing 777 d'Air France. Mais seuls les 19 Boeing 777-300 seront équipés avec les nouvelles premières à raison de quatre suites par appareil. Les Boeing 777-200 ne proposeront pas cette classe. A partir de 2017, ce sera au tour des 15 A330 de la compagnie aérienne d'être reconfigurés pour terminer avec les 10 A380 dont aucune date de mise en oeuvre ne nous a été communiquée.

Le prix tout compris à l'unité des nouveaux fauteuils est le suivant : 400 000 euros (suite Première), 50 000 euros (business), 15 000 euros (premium éco), 3 500 euros (éco). Un écart de 1 à 110 entre la classe économique et la première classe qui s'explique par des technologies, des matériaux, des équipements, des revêtements et des fauteuils très différents.

Le réaménagement complet d'une cabine prend un mois. 

Vos réactions
  • Didier
    Posté le 29/10/2015 à 12h17

    Soyons sérieux..
    "Un produit qui colle aux mieux aux aspirations des clients = 4 suites sur une moyenne de 300 sièges soit 4 clients sur 300...."
    Les low cost font tout l'inverse, elles se préoccupent des 300... et elles gagnent de l'argent alors qu'on ne sait pas si AF sera encore là dans 2 ans.... Comment pouvez vous publiez ce type d'interview quand on voit la situation de la compagnie et surtout comme cette dame peut accepter ce type d'ITW.

    Signaler un abus Répondre

    • aeronewstv
      Posté le 29/10/2015 à 13h20

      Bonjour Didier,

      Les passagers à très haute contribution, comme l'on dit dans le transport aérien, ne voyageront jamais sur du low cost. Vous parlez de deux stratégies très différentes voire opposées. Air France a décidé une montée en gamme globale de ses long-courriers pour ne pas se faire grignoter des parts de marché de la part de compagnies aériennes traditionnelles d'Asie et du Moyen-rient qui deviennent la référence. C'est une réalité. Nous nous en faisons l'écho. Voilà tout. Certains économistes pensent même qu'il y aura à l'avenir un marché haut de gamme et un marché low cost qui cohabiteront. Pour information, le groupe Air France-KLM vient d'annoncer un bénéfice net au troisième trimestre de 480 millions d'euros contre 86 millions l'an passé. La rédaction.

      Signaler un abus

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Autres vidéos « Compagnies aériennes »
    Publicité :Safran 2017
    Publicité :aeronewstv - Clémentine - CA
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde