1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Le système de tri-bagages ‘high tech’ de Montréal

Vidéo - Le système de tri-bagages ‘high tech’ de Montréal

- Par

À l’aéroport de Montréal au Canada, ce sont les passagers eux-mêmes qui enregistrent leurs valises via un système unique au monde qui assure une traçabilité sans faille et un gain de temps pour les douaniers. Ces points de dépôt à bagages sont disponibles pour le moment sur les vols à destination des Etats-Unis uniquement.

Antoine Rostworowski - Directeur, Relation avec l’industrie à l'aéroport de Montréal :

« N’importe quel passager de n’importe quelle compagnie aérienne peut se présenter à n’importe quel point de dépôt à bagage. À ce moment-là, c’est beaucoup plus efficace, plus rapide. Tout le long du processus on suit le passager et son bagage en parallèle. Lorsque le passager se présente devant un douanier américain, à l’aide d’un écran tactile le douanier prend une décision, et peut avoir une inspection virtuelle du bagage du passager. En scannant tout simplement sa carte d’embarquement, il y a l’image du bagage qui apparaît et d’autres informations requises. Il peut ainsi prendre une décision plus éclairée, sans que le passager n’ait à trimballer son bagage avec lui. »

Les bagages sont identifiés à l’aide d’un scanner et reliés électroniquement à leur propriétaire. Les valises disparaissent ensuite, un étage plus bas et se retrouve dans la salle à bagage.

Chacun est placé individuellement dans un des 105 véhicules autonomes. Ces derniers sont suivis en temps réel par Wifi sur un circuit de rail de plus de 2 km. Un centre de contrôle est là pour assurer le bon fonctionnement du système.

Pesé, photographié et passé au rayon x , le bagage se rend dans un stationnement de plus de 450 emplacements. Il y restera jusqu’à ce que le passager ait passé le point de contrôle.

Antoine Rostworowski - Directeur, Relation avec l’industrie à l'aéroport de Montréal :

« Si jamais il y a une fouille qui est requise, encore une fois, un simple touché d’un écran tactile, le douanier rappelle le bagage automatiquement de la salle à bagage qui remonte en moins de deux minutes. Une inspection ou une fouille peut avoir lieu en présence du passager. Donc, plus efficace, plus rapide et plus agréable pour tout le monde. De plus, dans ce genre de cas, les passagers ont plus de chance de ne pas rater leur vol et d’arriver plus relaxe en zone d’embarquement. »

Une fois que le passager est rendu à la porte d’embarquement, son bagage est acheminé sur son vol, puis vers la soute à bagages de l’avion. Ce système de tri bagage est entièrement automatisé et peux traiter jusqu’à 1 800 bagages par heure.

Dans une perspective d’être plus rapide et efficace, des écrans tactiles viennent d’être placés sur les points de dépôt bagages pour plus d’autonomie pour les passagers.

Ce système de tri bagage est l’un des plus sophistiqué au monde, il est unique, et de nombreux autres aéroports pourraient l’adopter prochainement.

Antoine Rostworowski - Directeur, Relation avec l’industrie à l'aéroport de Montréal :

« Plus il y aura d’aéroports qui l’utiliseront, plus il y aura une traçabilité du début jusqu’au point d’arrivée. »

Près de 30 % des passagers de l’aéroport de Montréal passent par ce terminal transfrontalier vers les Etats-Unis soit près de 4 millions chaque année.

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Publicité :Safran 2017
      Publicité :aeronewstv - Myriam - aéroports
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
      Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde