aeronewstv - logo

Comment fonctionnent les combinaisons anti-G ?

Publié le 31/10/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

La combinaison anti-G est un équipement indispensable lorsque l’on est pilote d’un avion de chasse. Lors de manœuvres de combat par exemple, avec de nombreux virages serrés, le pilote est en effet soumis à de fortes accélérations qui peuvent aller jusqu’à 9 ou 10 G. Principale conséquence : le volume sanguin est tiré vers les membres inférieurs et le cerveau n’est plus oxygéné ce qui peut entraîner une perte de la vision ou un évanouissement (voir le malaise d’une journaliste dans un F-18). Inimaginable lorsque l’on est seul aux commandes d’un avion de combat.

Pour limiter ces effets, les pilotes enfilent par conséquent une combinaison anti-G qui les protège. Frédéric Lascourreges, ancien pilote de chasse au sein de l’armée de l’air et pilote d’essai chez Dassault Aviation depuis 1998, nous explique dans cette vidéo son fonctionnement. Le principe est simple. Grâce à des poches intérieures qui se gonflent d’air ou d’oxygène via un tuyau branché sur le régulateur anti-G de l’avion certaines parties du corps (mollets, cuisses, abdomen) vont être comprimées. Cela permet ainsi d’éviter au sang de descendre.

Ce type d’équipement est apparu avec l’arrivée des avions de combat à réaction. Son poids est légèrement inférieur à 1 kg. Quant à son prix, il se situe autour des 2 500 euros.

imprimer cette page