aeronewstv - logo

GE36, cet ancêtre de l’Open Rotor

Publié le 25/10/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Peu de gens le savent mais l’Open Rotor actuellement à l’essai dans le sud de la France est le digne héritier du GE36 (UDF) développé il y a 35 ans par General Electric en partenariat avec Snecma (aujourd’hui Safran) et la Nasa. Un moteur futuriste qui n’a pourtant jamais été commercialisé.

Comme l’Open Rotor, le GE36 était doté de deux hélices contrarotatives non carénées. Le démonstrateur a même été testé en vol dès 1986. Sauf qu’à la fin des années 80 le prix du baril s’effondre, et avec lui, l’un des principaux arguments de vente du GE36 : celui de consommer beaucoup moins de carburant que les moteurs de l’époque.

Certaines compagnies aériennes ne voient pas non plus d’un très bon œil ses grandes hélices non protégées. Et puis à l’époque GE et Safran viennent de lancer leur CFM56 qui se vend comme des petits pains, alors à quoi bon continuer dans un projet au succès incertain qui a déjà coûté 600 millions de dollars ? GE arrête les frais en 1990. Le GE36 restera à l’état de démonstrateur.

Alors tout ça pour rien me direz-vous ? Et bien non. GE va en effet se servir des aubes en fibre de carbone du GE36 et les intégrer à son GE90, le plus gros réacteur au monde qui équipe le Boeing 777. Et puis les travaux effectués sur le GE36 ont servi en partie à Safran pour la conception de l’Open Rotor même si des améliorations ont été apportées notamment en termes de profil aérodynamique des aubes et d’acoustique.

imprimer cette page