aeronewstv - logo

Guynemer est mort au combat il y a 100 ans

Publié le 02/10/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Il y a un siècle mourait Guynemer. Georges Guynemer est l'un des as français de la Première guerre mondiale dont le nom est à jamais associé à l'aviation. Né le 24 décembre 1894 rue de la tour dans le 16ème arrondissement à Paris, il a 19 ans quand la Première guerre mondiale éclate. En raison d’une santé fragile ni l’infanterie, ni la cavalerie ne voudront de lui. Qu’importe, il fait ses débuts dans l’aviation à l’école de Pau début 1915.

Trois petits mois de formation sur différents Blériot XI suffiront pour qu’il obtienne son brevet de pilote militaire en avril 1915. Deux mois plus tard, il intègre l'escadrille des Cigognes et pour la petite histoire endommage quelques avions lors de ses atterrissages.

En juillet 1915, il signe pourtant sa première victoire dans les airs en abattant un avion ennemi. Le début d’une courte mais brillante carrière. Accumulant les victoires et les décorations, Georges Guynemer va rapidement devenir l’un des pilotes de guerre français les plus renommés de la Première guerre mondiale. 53 victoires homologuées. L’aviateur René Fonck pourtant moins connu en a cumulé 75.

Mais tout s’arrête le 11 septembre 1917. Parti en mission à bord du « Vieux Charles », un Spad XIII, Guynemer ne reviendra pas. Mort au combat à 22 ans, il est abattu par les Allemands au-dessus de la Belgique. Il a légué à l'école de l'air sa devise : « Faire face ».

imprimer cette page