aeronewstv - logo

L’Irkut MC-21 : forces et faiblesses face à la concurrence

Publié le 22/09/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Depuis son premier vol en mai dernier, le moyen-courrier russe MC-21 poursuit sa campagne d’essais au-dessus de la Sibérie. Objectif visé par l’avionneur Irkut : une entrée en service en 2019. A cette date, le MC-21 aura face à lui deux principaux concurrents : l’Airbus A321neo et le Boeing 737 MAX-9. On a décidé de vous faire un petit topo sur ses forces et ses faiblesses.

CABINE Parmi les points forts du MC-21 il y a le diamètre de son fuselage, plus grand que chez la concurrence (voir l’infographie dans la vidéo). Fabriqué à plus de 30% en matériaux composites il permet d’offrir un couloir plus large (57 cm contre 48 cm pour l'A321 et 50 cm pour le Boeing 737), de quoi optimiser les temps d’embarquement et de débarquement. Côté capacité en revanche, la version la plus grande du biréacteur russe (-300) pourra accueillir 163 passagers en configuration bi-classe. C’est une vingtaine de passagers de moins que ses deux rivaux : Airbus et Boeing.

RAYON D’ACTION Autre faiblesse du MC-21 : son rayon d’action autour des 6 000 km. C’est 500 km de moins que le MAX équipé d’un réservoir additionnel et même 800 km de moins que le NEO. Un handicap qui privera l’appareil de toutes liaisons transatlantiques par exemple.

PRIX Le prix du biréacteur russe devrait être l’un des principaux arguments de vente. Annoncé à 91 millions de dollars par l'avionneur, le MC-21 sera donc une trentaine de millions d’euros moins cher que ses deux rivaux.

imprimer cette page