aeronewstv - logo

Avions civils : les différents types d’empennage

Publié le 21/09/2017 09:00 - Par aeronewstv.com

Situé à l’arrière du fuselage, l’empennage assure la stabilité en vol d’un appareil. On distingue un plan vertical, la dérive. Et un plan horizontal, le stabilisateur. Chacun étant équipé d'une gouverne mobile. Selon les caractéristiques des avions, l'emplacement du stabilisateur peut varier. Classiquement, on distingue trois positions sur les avions civils. En haut, au milieu ou en bas de la dérive.

On dit que c'est un empennage en T quand il est placé en haut de la dérive comme sur les ATR. En général, on le retrouve sur les appareils équipés de voilures hautes mais pas toujours puisque les jets d'affaires de Bombardier et d’Embraer ont cette configuration par exemple.

On parle d’un empennage en croix quand le stabilisateur est placé au milieu de la dérive. C’est le cas sur les Falcon de Dassault Aviation.

L'empennage est en T inversé lorsque le stabilisateur est en position basse au niveau du fuselage. Ce type d’empennage est présent sur la plupart des avions commerciaux et de tourisme.

On ne serait pas complet si on ne parlait pas enfin de l'empennage en V dit "papillon". Beaucoup moins utilisé il équipe cependant le tout nouveau Vision Jet de Cirrus Aircraft.

Quant au Concorde, il était dépourvu de stabilisateur sur la dérive, son aile Delta jouant ce rôle. 

C’est lors du développement d’un nouvel appareil que le type d’empennage est déterminé par les bureaux d’études.

imprimer cette page