aeronewstv - logo

Latécoère : cent ans d’histoire marqués par de nombreuses reconversions

Publié le 21/06/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Portes d’avions, tronçons, meubles avioniques : Latécoère,  un nom qui symbolise  le savoir-faire aéronautique. Pourtant rien ne prédestinait Pierre-Georges Latécoère à se lancer dans l’aviation il y a tout juste un siècle. Tout a commencé pendant la Première guerre mondiale. Agé d’une trentaine d’années l’industriel qui fabriquait des wagons et des obus, va répondre favorablement à une proposition du ministre français de la guerre.

Jean-Marc Olivier, auteur de « Latécoère, cent ans de technologies aéronautiques » et professeur d’histoire contemporaine à l’Université Toulouse Jean-Jaurès : interview dans le reportage.

L’usine de Montaudran au nord de Toulouse tourne à plein régime. Au total, plus de 600 biplans de reconnaissance seront fabriqués sous licence. Mais après la guerre, les avions ne rapportent plus. Pierre-Georges décide alors de créer une compagnie aérienne.

En 1927, Pierre-Georges Latécoère vend sa compagnie qui deviendra l’Aéropostale pour devenir avionneur. Des centaines de Laté seront construits mais après plusieurs accidents, l’aventure hydravion s’arrête à la fin des années 50. C’est le temps d’une nouvelle reconversion. Latécoère va se lancer dans la fabrication de missiles, de centrifugeuses pour l’entraînement des pilotes de chasse et même d’un prototype de fusée postale.

Ce n’est que dans les années 80 que Latécoère devient l’équipementier aéronautique que l’on connaît. Un groupe qui  compte aujourd’hui 4 300 salariés répartis dans six pays différents et qui a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 655 millions d’euros.

« Latécoère, cent ans de technologies aéronautiques », éditions Privat, parution le 28 septembre 2017, Prix : 32 €.

imprimer cette page