aeronewstv - logo

Pourquoi les masques à oxygène des avions ont une si faible autonomie ?

Publié le 23/04/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Si vous prenez l’avion vous avez déjà sûrement entendu avant le décollage cette fameuse consigne de sécurité : « en cas de dépressurisation de la cabine, un masque à oxygène tombera automatiquement devant vous. Tirez sur le masque pour libérer l'oxygène. Appliquez-le sur votre visage. » En revanche ce que vous ne savez peut-être pas c’est l’autonomie de ces masques, elle n’est que de treize petites minutes. Pourquoi ? On vous explique.

En cas de dépressurisation de la cabine lorsqu'un avion se trouve à son altitude de croisière (autour des 10 000 mètres) la pression atmosphérique descend de manière brutale et l’air de la cabine se vide de son oxygène. Au bout de quelques minutes des troubles hypoxiques sont alors à craindre. Pour éviter cela et retrouver un « air respirable » à bord, les pilotes doivent donc procéder à une descente rapide de l’appareil pour atteindre une altitude se situant autour des 3 000 mètres, là où l’air est suffisamment riche en oxygène.

Cette descente ne prenant en moyenne qu’une dizaine de minutes au maximum, c’est la raison pour laquelle l’autonomie des masques à oxygène est limitée à 13 minutes.

imprimer cette page