aeronewstv - logo

L’armée de l’air dresse des aigles intercepteurs de drones

Publié le 26/02/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Pour neutraliser des drones malveillants qui survoleraient par exemple des sites sensibles, l’armée de l’air teste depuis six mois des aigles royaux. Sur la base aérienne de Mont-de-Marsan dans les Landes, quatre rapaces ont été dressés pour intercepter les machines volantes. Il ne leur faut qu’une vingtaine de secondes pour mener à bien leur mission.

L’aigle repère sa proie jusqu’à deux kilomètres de distance, puis fonce sur elle à 180 km/h pour la saisir avec ses serres. Aucun danger pour l’animal, ses serres sont équipées de protections en Kevlar et en cuir fabriquées sur-mesure par les militaires français. Les hélices du drone sont alors neutralisées et la machine est plaquée au sol par l’oiseau (vidéo).

Ce nouveau moyen d’interception est actuellement en cours d’évaluation et ne viendrait qu’en complément des autres systèmes déjà existants comme les brouilleurs par exemple. Si les interceptions des quatre aigles royaux d’Artagnan, Aramis, Athos et Porthos sont concluantes, les rapaces pourraient se voir proposer un CDI d’ici un à deux ans. Mais rassurez-vous l’armée recrute aussi d’autres profils. 

imprimer cette page