aeronewstv - logo

L’atterrissage à haut risque d’un avion de chasse américain

Publié le 29/01/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Un pilote de l’US Navy contraint de poser son avion de chasse sans son train-avant, resté bloqué, c’est l’exploit qu’a réalisé le capitaine William Mahoney. Cette mésaventure ne date pas d’hier, elle est arrivée en 2014 mais la marine américaine a déclassifié il y a peu cette vidéo. L’avion en question est un AV-8B Harrier, un appareil conçu par McDonnell Douglas à la fin des années 70 et mis en service en 1983. Il pèse 5 700 kg à vide, peut voler à plus de 1 000 km/h et décoller ou atterrir verticalement.

Le 7 juin 2014, juste après son décollage du porte-avions USS Bataan, Cne Mahoney rentre donc ses trains d’atterrissage mais une alarme lui signalant un problème au niveau de son train-avant se déclenche immédiatement. Le pilote fait donc demi-tour puis, en stationnaire à 600 mètres d’altitude, tente à plusieurs reprises de sortir ce train défectueux, en vain. Les équipes sur le porte-avions décident alors de positionner sur le pont une sorte de tabouret, un équipement conçu spécifiquement pour ce type de problème. Ici, il fera office de train-avant.

Guidé depuis le sol, le pilote va descendre progressivement et réussir finalement à poser en douceur et « à l’aveugle » le nez de son avion de combat sur ce fameux tabouret. Dans un état de tension extrême, le pilote avouera par la suite qu’après cette manœuvre délicate il est « resté assis dans son cockpit pendant une bonne minute avant de se rappeler comment couper les moteurs de son jet ». Tout est bien qui finit bien pour le Capitaine et pour son avion à 23 millions d’euros.

imprimer cette page