aeronewstv - logo

Technicien de contrôle non destructif avec Christophe

Publié le 07/01/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Le technicien de contrôle non destructif (CND) dans l’aéronautique est indispensable pour garantir la santé d'une pièce ou d'une structure sans aller jusqu’à leur destruction. D'où le terme de non destructif. On peut dire que c'est un contrôleur de la qualité intrinsèque des pièces qui peut intervenir en cours de production, en cours d'utilisation ou dans le cadre de maintenances programmées.

La complexité des pièces industrielles aujourd’hui et le durcissement de la législation en vigueur en matière de sécurité et de qualité ont eu pour conséquence d’accroître le nombre de ces contrôles. 

Que fait un technicien de CND ?

Le technicien de contrôle non destructif (CND) est chargé de vérifier grâce à différentes méthodes si des défauts, imperceptibles à l’œil nu, sont présents ou non sur une pièce métallique comme des jantes, des vérins ou des trains d’atterrissage par exemple.

Pour s’assurer que la pièce ne comporte aucun défaut, il utilise plusieurs procédés non destructifs comme le contrôle ultrason, la radiographie, le courant de Foucault, la magnétoscopie, ou encore le ressuage.

Quelles sont les aptitudes requises ?

Une bonne culture technique est requise pour exercer ce métier. Avoir une grande rigueur et être méthodique sont également indispensables ainsi que de bonnes capacités visuelles. Enfin être majeur est obligatoire pour la manipulation de sources de rayonnements ionisants. Les techniciens de CND sont certifiés par des organismes spécifiques (COSAC – COFREND). Pour maintenir leur niveau de qualification ils doivent renouveler cette certification tous les 5 ans.

Si vous recherchez un poste dans l’aéronautique, cliquez sur l'onglet rouge "Offres d'emploi" de notre site. Vous pouvez également ouvrir votre propre compte personnel qui vous permettra de gérer un certain nombre de données. Chaque jour, de nouvelles offres d'emploi dans ce domaine sont mises en ligne sur aeronewstv.

imprimer cette page