aeronewstv - logo

T-X : l'avion d'entraînement américano-suédois

Publié le 22/09/2016 01:00 - Par aeronewstv.com

Boeing et son partenaire Saab ont présenté le 13 septembre leur nouveau jet d’entraînement : le T-X. L’US Air Force souhaite en effet remplacer à l’horizon 2024 sa flotte de Northrop T-38 en service depuis plus de 50 ans. Un contrat potentiel portant sur 350 appareils que Boeing-Saab espère bien remporter fin 2017 face à ses concurrents. S’il est choisit, le T-X servira à la formation au pilotage pour les différents types d’avions de combat que compte l’armée de l’air américaine.

A l’image de l’Alphajet E franco-allemand ou du Yak-130 russe, le T-X n’a pas pour objectif en effet d’effectuer des opérations militaires. Il est uniquement destiné à former les pilotes de l’armée de l’air au pilotage d’un avion à réaction. Car pour piloter un F-35 ou un Rafale, il faut déjà connaître les bases, et le jet d’entraînement est fait pour ça.

Ce n’est qu’une fois que l’on sait piloter un jet d’entraînement, que l’on peut prendre les commandes d’un « vrai » avion de combat. Et encore, une fois dans le cockpit, le parcours est encore long avant de pouvoir effectuer en solo des opérations extérieures.

Pour résumer le T-X est au F-35 ce que la voiture-école est à la Ferrari, un outil indispensable pour éviter la sortie de route.

imprimer cette page