aeronewstv - logo

Qu'appelle-t-on le troisième homme dans un cockpit ?

Publié le 28/08/2016 01:00 - Par aeronewstv.com

Dans un cockpit c’est bien connu, il y deux pilotes : le commandant de bord et le copilote. Pourtant un troisième homme que l’on surnomme dans le métier « Georges » est toujours présent, invisible ou presque. Qui est-il ? Un mécanicien-navigant, une hôtesse ou un steward,  un autre pilote, un agent de sécurité ? Rien de tout cela.

En réalité, Georges, le « troisième homme » n’est autre que le pilote automatique. Un système qui permet aux pilotes d’un avion de maintenir par exemple une altitude, un cap ou encore une vitesse. D’autres modes comme le vol en stationnaire existent par ailleurs sur certains hélicoptères.  Cet ensemble d’automatismes est programmé et surveillé par les pilotes. Leur présence est donc indispensable, le pilote automatique ne peut pas tout faire.

Pour la petite histoire, le premier pilote automatique qui a permis à un avion de voler à cap constant et altitude constante fut développé par un pionnier de l’aviation américain Lawrence Sperry en 1912. Depuis il n’a cessé d’évoluer et il est aujourd'hui présent sur tous les avions commerciaux.

imprimer cette page