aeronewstv - logo

Fabriquer un pou-du-ciel pour voler de ses propres ailes

Publié le 18/05/2016 01:00 - Par aeronewstv.com

Dans son garage en Dordogne, Jean-Pierre termine la construction d’une drôle de machine, un pou-du-ciel. Un petit biplan développé dans les années 30 par Henri Mignet. La volonté du constructeur français à l’époque est de permettre a tout bon bricoleur de construire son avion à moindre coût et de voler avec. En 1936, le pou-du-ciel a même eu droit à sa chanson.

Le pou n’est pas vendu en kit. Pour construire leur machine, les pouducielistes, comme on les surnomme, doivent acheter les matériaux dans le commerce et suivre à la lettre des plans très détaillés. Appartenant à la catégorie ULM, le pou-du-ciel a ses spécificités.

Jean-Pierre Desseix, pouducieliste : interview dans le reportage.

Quant à son nom, pou-du-ciel, c’est en rapport avec l’une des caractéristiques bien connue de l’insecte.

Jean-Pierre Desseix, pouducieliste : interview dans le reportage.

Autre atout : le pou est facilement transportable par la route grâce à ses ailes qui se replient et son poids de seulement 140 kg à vide. Côté prix, comptez entre 3 000 et 5 000 euros sans le moteur.

Avant de pouvoir voler  à bord de son pou (un HM-293) à 90 km/h, Jean-Pierre a encore la dérive à réparer et le moteur Rotax de 40 CV à installer. Une affaire de quelques semaines, de quelques mois tout au plus.

imprimer cette page