aeronewstv - logo

Eclairage sur les feux de navigation d’un avion

Publié le 02/11/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Cela vous a peut-être échappé, mais tout appareil volant de nuit est doté de feux de navigation. De couleurs verte, rouge ou blanche, ces lumières jouent un rôle essentiel en vol.

Mathieu Ranque, pilote instructeur au sein de l’aéroclub Toulouse Midi-Pyrénées : interview dans le reportage.

Grâce à leurs angles d’ouverture, 110° pour chaque feu latéral et 140° pour le feu arrière, les 360° de l’appareil sont couverts. Si un appareil en vol s’approche dans notre direction nous verrons ses deux feux latéraux, s’il se déplace vers la gauche ou la droite  un feu latéral et le feu arrière, et s’il s’éloigne, uniquement le feu arrière.

Un code hérité de la marine. Pour pouvoir être repérable et éviter toute collision entre deux bâtiments, les bateaux disposent en effet d’une lumière rouge à bâbord, à gauche donc, verte à tribord autrement dit à droite, et blanche à l’arrière appelée feu de poupe.

Les avions sont également équipés d’autres feux (à éclats, rotatifs, d’empennage) et de phares (d’atterrissage, d’ailes, de roulage) mais ceux-là ne servent pas à connaître le déplacement d’un avion en vol. Leurs fonctions sont toutes autres comme accroître sa visibilité, faciliter l’inspection au sol de certaines parties de l’avion (trains d’atterrissage, becs), ou encore éclairer les taxiways lorsque l’avion est en roulage.

imprimer cette page