aeronewstv - logo

Des droits de trafic en plus pour Qatar Airways en France ?

Publié le 06/05/2015 05:00 - Par aeronewstv.com

En achetant des Rafale à la France, l’Etat du Qatar a-t-il obtenu en contrepartie des droits de trafic supplémentaires pour sa compagnie nationale ? Le dernier accord bilatéral entre les deux pays de 2010 permet à Qatar Airways d’effectuer à partir de Doha 21 vols hebdomadaires vers Paris ou Nice au choix. La compagnie qatarie a opté pour la capitale mais souhaiterait via l’attribution de nouvelles fréquences pouvoir desservir en direct plus de villes de province. Et selon le quotidien Les Echos, elle aurait obtenu gain de cause, à raison de « plusieurs vols par semaine » supplémentaires sur les aéroports de Lyon et de Nice.

Une information aussitôt démentie par le Président de la République française lors de sa visite à Doha au Qatar pour la vente des Rafale. François Hollande confirme uniquement que des négociations sont en cours sur le sujet.

François Hollande, Président de la République française: « Il n’y a pas de contrepartie. Il y a des discussions qui sont engagées depuis plusieurs mois non seulement avec le Qatar mais avec d’autres pays, pour que nos aéroports puissent avoir encore davantage d’offres. Je pense à l’aéroport de Nice, à l’aéroport de Lyon. Mais cela n’a pas de rapport avec ce que nous faisons ici. Mais il est assez légitime qu’il y ait des discussions et des négociations pour qu’un certain nombre de lignes aériennes puissent être ouvertes en faveur de pays qui permettent aussi d’acheminer un grand nombre de touristes. »

Contactés, les aéroports de Nice et de Lyon n’ont fait aucun commentaire quant à l’ouverture éventuelle de lignes supplémentaires sur leurs plateformes. Pas plus qu’Air France qui, en plein redressement économique, se passerait volontiers d’être en concurrence sur deux aéroports de province avec la compagnie nationale qatarie. La Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) en charge de l’attribution de nouvelles fréquences précise ne pas être informée des négociations en cours au sommet de l’Etat.

imprimer cette page