aeronewstv - logo

DJI, le fabricant de drones intelligents

Publié le 04/02/2015 05:00 - Par aeronewstv.com

C’est une première mondiale sur le marché des drones. Le fabricant chinois DJI, basé à Shenzhen en Chine depuis 2006, vient d’interdire à ses drones le survol de la ville de Washington DC aux Etats-Unis.

Depuis le 30 janvier, les drones de la marque DJI ne peuvent plus voler dans un rayon de 25 kilomètres autour de la Maison Blanche. Une mesure qui fait suite au crash quelques jours plus tôt de l’un de ses appareils, un Phantom, dans le parc de la Maison Blanche. Une restriction rendue possible grâce à de simples coordonnées GPS.

Michael Perry, Porte-parole – DJI : interview dans le reportage.

Concrètement, si vous vous trouvez à l’intérieur d’une zone d’exclusion aérienne, votre drone ne démarrera pas. Et si vous décollez en dehors de cette zone mais tentez de vous en approcher, votre appareil perdra progressivement de l’altitude et ne pourra pas franchir la limite interdite. Le fabricant interdit aussi depuis avril dernier, le vol de ses drones à proximité de plus de 2 500 aéroports dans le monde et entend l’élargir à 10 000 aéroports, frontières et sites sensibles supplémentaires. Seul bémol à cette mesure, si vous choisissez de contourner le problème.

Michael Perry, Porte-parole – DJI : interview dans le reportage.

Si le survol de sites sensibles est strictement illégal, les fabricants de drones ne sont néanmoins pas tenus pour le moment de mettre ce type de restrictions sur leurs machines. DJI, leader mondial sur le marché des drones, entend donc être un précurseur, montrer l’exemple et pourquoi pas que ce dispositif devienne la norme. Un marché à fort potentiel.

imprimer cette page