aeronewstv - logo

Virus Ebola : quel risque pour les voyageurs ?

Publié le 05/09/2014 08:30 - Par aeronewstv.com

Selon un dernier bilan de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, l’épidémie d’Ebola qui touche principalement depuis le mois de décembre la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia a fait plus de 1 900 morts. Conséquence directe: la plupart des compagnies aériennes ne desservent plus aujourd’hui ces pays. Cela est-il justifié ? Comment se transmet le virus ? Quelles mesures doit-on prendre lorsque l’on voyage dans cette région d’Afrique Occidentale ? Eléments de réponse.

La transmission du virus Ebola

Comme le rappelle l’OMS, le virus Ebola n’est pas comme celui de la grippe par exemple, véhiculé par l’air. Il se transmet uniquement par contact direct avec les liquides biologiques d’une personne malade : du sang, des sécrétions, des organes ou d’autres liquides organiques de personnes ou d’animaux vivants ou morts.

Le risque de transmission en avion

Dans le cas du voyageur moyen, le risque de transmission est donc peu probable. Sur son site internet, l’OMS précise :

«Dans le cas peu probable où un passager présenterait la maladie à virus Ebola, la probabilité que les autres passagers et l’équipage aient des contacts avec ses liquides biologiques est encore plus faible. Généralement, l’état d’un malade d’Ebola est tel qu’il ne peut pas voyager. L’OMS ne recommande donc pas d’interdire les voyages à destination et en provenance des pays touchés.»

  

Les mesures de précaution

Il est néanmoins conseillé aux voyageurs à destination ou en provenance des pays touchés par Ebola de prendre certaines précautions.

Pendant le voyage si vous ou un autre passager présente les symptômes du virus : fièvre, douleurs musculaires, mal de gorge suivis de vomissements, diarrhée ou hémorragies, informez-en immédiatement le personnel de cabine.

A l’aéroport et à votre destination, évitez tout contact physique direct avec quiconque présentant ces symptômes, ne touchez pas le corps d’une personne décédée de la maladie et utilisez une solution hydroalcoolique pour vos mains tout au long de la journée.

Le nombre de morts de cette épidémie qui sévit depuis huit mois est sans précédent depuis l'apparition du virus en 1976. L'OMS se donne 6 à 9 mois pour endiguer la transmission d’Ebola.

imprimer cette page