aeronewstv - logo

L’acuité visuelle des pilotes

Publié le 04/04/2014 10:01 - Par aeronewstv.com

Quand on est pilote de ligne, il y a chaque année un passage obligé : l’examen d’ophtalmologie. Et mieux vaut ne pas le rater si l’on souhaite continuer sa carrière dans un cockpit. Avoir une vue parfaite est en effet un prérequis mais certains "ajustements" sont néanmoins permis.

Valérie Baraton - Orthoptiste au Centre d'expertise médicale du personnel navigant de Blagnac : « Les pilotes sont obligés d’avoir 10/10ème aux deux yeux, corrigés ou pas, c’est à dire avec un moyen optique de leur choix. Que ce soit une correction par un verre correcteur ou par des lentilles. En revanche, si sans correction ils ont en dessous de 7/10ème ils ont "le port du verre obligatoire en vol", c’est à dire qu’ils sont obligés d’avoir sur eux une paire optique et une paire de secours dans leur mallette. »

Mais depuis avril dernier la législation en la matière s’est nettement assouplie en Europe. Les pilotes d’avions commerciaux bénéficient en effet désormais d’un champs visuel beaucoup plus large.

Dr Jean Mouchard - Directeur du Centre d'expertise médicale du personnel navigant de Blagnac : « Sont autorisées maintenant des interventions chirurgicales qui permettent une correction de la myopie, et qui permettent de se passer de lunettes, et d’arriver à obtenir les 10/10ème fatidiques sans avoir le "port de verre obligatoire". Concernant les corrections optiques, on a tendance maintenant à vouloir faire comme aux Etats-Unis, c’est-à-dire à ne pas donner de limites aux corrections optiques et on pourrait dire en plaisantant que si on est capable de voir à 10/10ème avec des tessons de bouteilles ça passe. »

En Europe, les limites de correction sont de +5 dioptries pour les hypermétropes et de -6 dioptries pour les myopes. Au-delà, vous serez déclaré inapte.

Pour les pilotes de chasse en revanche, c’est tolérance zéro. Avoir une acuité visuelle, sans correction, de 10/10ème au moins est obligatoire. Et avoir 12/10ème à chaque œil, ne riez pas, c’est possible et même fréquent, est un plus. Après soyons réaliste, y voir clair ne suffit pas pour jouer les Top Gun dans la vraie vie.

imprimer cette page