1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Géoportail : le site pour savoir où faire voler son drone

Vidéo - Géoportail : le site pour savoir où faire voler son drone

- Par

Pour pouvoir faire voler un drone de loisirs en toute sécurité en France, des règles de bon usage ont été édictées il y a déjà deux ans. Et si l’on sait que ces machines sont interdites au-dessus de sites sensibles et des agglomérations, on ne connaît pas forcément en revanche les zones où les drones sont autorisés de vol.

Pour y voir plus clair, il y a maintenant une adresse sur internet : www.geoportail.gouv.fr. Un site qui offre depuis le 20 décembre une carte interactive. Le fruit d'un an de travail pour la direction générale de l’aviation civile (DGAC) et ses partenaires.

Son utilisation est simple. Vous entrez votre localisation comme par exemple Lyon, puis une carte s’affiche avec un code couleur qui va du rouge vif où les vols sont strictement interdits au jaune clair où les vols sont autorisés jusqu’à 100 m d’altitude. Pour les zones sans code couleur, votre drone est autorisé à voler jusqu’à 150 m de haut. Un outil indispensable pour pratiquer sa passion en toute légalité. 

Vos réactions
  • Jupar
    Posté le 07/01/2017 à 00h47

    En service depuis 3 semaines, il ne faut surtout pas se fier à cette carte, elle est truffée d'erreurs, d'incohérences, et autorise à voler sur des sites totalement interdits par les cartes OACI, seules références en la matière, et spécifiées sur l'arrêté Espace du 17 décembre 2015

    Signaler un abus Répondre

    • aeronewstv
      Posté le 07/01/2017 à 10h05

      Merci de votre retour est surprenant sachant que c'est un site officiel émanant des autorités françaises.

      Signaler un abus

  • aerial pictures
    Posté le 07/01/2017 à 14h17

    Surprenant mais malheureusement vrai. Ces propos sont vérifiables sur tous les espaces de discussions des professionnels de la filière drone. ( exemple : http://www.djiphantom-forum.com/t24410-dgac-la-carte-interactive-des-zones-de-restrictions-pour-les-drones-de-loisir). La DGAC a fourni les infos à l'IGN, mais il est bien précisé en marge de la carte, que "La représentation des zones soumises à interdictions ou à restrictions n’engage pas la responsabilité des producteurs de la donnée." En ce qui concerne les drones, les autorités ont démissionné, devant l'ampleur du phénomène. Pour les télépilotes pros, il est clair que depuis la promulgation des arrêtés du 17 déc 2015, la DGAC a rejeté sa responsabilité sur le télépilote et les préfectures, les MAP ne sont plus vérifiés ni validé, et cela engendre l'arrivée d'acteurs complètement étrangers au monde aéronautique, avec des dérives graves (vols illicites, concurrence déloyale) et la GTA ne peut pas suivre malgré l'insistance de la FPD

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde