1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Comment pilote-t-on un hélicoptère ?

Vidéo - Comment pilote-t-on un hélicoptère ?

- Par

Ce n’est un secret pour personne le pilotage d’un hélicoptère est plus complexe que le pilotage d’un avion. Et pour cause le pilote doit gérer les trois commandes principales simultanément : le pas général, le manche et les palonniers. Alain Amouyal, P-dg d’Air+ Hélicoptères et pilote, nous a invité dans le cockpit de son Ecureuil (H125) pour nous montrer ces commandes et surtout nous les expliquer.

La commande de pas général 

Situé entre les deux sièges avant, le pas général a deux fonctions : déplacer l’hélicoptère sur son axe vertical et réguler la puissance du moteur. Si l’on tire sur le manche l’hélicoptère va monter, et à l’inverse si on le pousse l’hélicoptère va descendre. Le manche agit alors sur la tête du rotor principal. Mais cette commande agit aussi sur le moteur. A l’image d’un régulateur de voiture, elle va se charger d'envoyer le carburant nécessaire au moteur pour que le rotor tourne toujours à la même vitesse, et cela de manière automatique.

Le manche ou le cyclique

Le manche situé entre les jambes du pilote agit sur le rotor principal de l’hélicoptère. Il permet de modifier l’incidence des pales et la position de la tête du rotor. En inclinant le manche à gauche ou à droite l’hélicoptère va tourner. En poussant le manche l’hélicoptère va accélérer et en le tirant il va ralentir.

Le palonnier

Ces deux pédales situées au niveau du plancher commandent le rotor anti-couple. Elles permettent de faire une rotation autour de l’axe de lacet. En clair, l’hélicoptère peut ainsi faire des déplacements latéralement à droite et à gauche en fonction de la pédale sur laquelle on appuie.

Vos réactions
  • White
    Posté le 11/04/2018 à 11h20

    Pourquoi écrivez-vous "les palonniers" ?
    LE palonnier est un dispositif (pourvu de deux "pédales") composé d'une barre, ou d'un axe aux extrémités duquel le pilote exerce une certaine force via un mécanisme plus ou moins complexe selon que l'on parle d'avion (voilure fixe) ou d'hélicoptère (voilure tournante).

    Signaler un abus Répondre

  • Corentin Larose
    Posté le 16/04/2018 à 13h57

    Bonjour,

    Cet article, repris un peu partout, comporte de nombreuses inexactitudes basiques qui ont été abondemment commentées sur les divers medias de parution, il n'a cependant pas été corrigé.
    La plus grosse erreur:
    "En clair, l’hélicoptère peut ainsi faire des déplacements latéralement à droite et à gauche en fonction de la pédale sur laquelle on appuie." cette proposition est rigoureusement fausse, alors que la première explication est la bonne (rotation sur l'axe de lacet).

    Signaler un abus Répondre

    • Fuf!
      Posté le 08/05/2018 à 21h31

      Non, la réponse n'est pas rigoureusement fausse, elle est vraie en partie...
      Pour une translation vers la droite par exemple, on va mettre du manche à droite pour que le basculement du rotor entraîne la machine vers la droite. La queue aura alors tendance à faire tourner l'hélicoptère vers la droite, par effet girouette, et ce quelque soit le sens de rotation du rotor. Il faudra donc effectivement mettre aussi du pied non pour la translation à droite, mais pour empêcher une cadence à droite..
      Fuf!!

      Signaler un abus

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2018
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2018
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus Helicopter EC665 Tigre de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde