1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Quand le vent paralyse le trafic aérien

Vidéo - Quand le vent paralyse le trafic aérien

- Par

De fortes rafales de vent peuvent parfois clouer au sol les avions de ligne. La direction et la force du vent sont mesurées par des capteurs électroniques situés aux abords des pistes.

Pour un décollage et surtout un atterrissage, un avion doit préférablement être face au vent, afin de faciliter leur exécution. Si le vent tourne, et se retrouve perpendiculaire à l’axe de la piste, on appelle cela un vent de travers, il peut paralyser le trafic aérien.

Chaque avionneur fixe ses propres limites à ne pas dépasser. Des limites structurelles et de pilotabilité qui varient en fonction du type d’appareil.

Philippe Grossi, Chef du service exploitation de la direction générale de l’aviation civile (Toulouse-Blagnac) : interview dans le reportage.

Mais cette première limitation n’est qu’une indication maximale. Les compagnies aériennes se laissent en effet bien souvent une marge de sécurité supplémentaire et choisissent d’abaisser ce chiffre. Un avion pilotable avec 55 km/h de vent de travers (30 nœuds), peut ainsi se voir limiter à 45 km/h par un transporteur (25 nœuds). Et si cette limite maximale fixée par la compagnie n’est pas franchit, les pilotes n’ont malgré tout aucune obligation, c’est à eux qu’appartient la décision ultime.

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Publicité :Safran 2017
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
      Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde