1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Première Guerre mondiale : Francesco Baracca, l’as au cheval cabré

Vidéo - Première Guerre mondiale : Francesco Baracca, l’as au cheval cabré

- Par

Ce sujet fait partie d’une web-série réalisée par la rédaction d’aeronewstv  sur « Les hommes et les avions de la première guerre mondiale ». Cette web-série a été diffusée du 4 au 22 août 2014 pour le centenaire de la Grande Guerre qui a fait dix millions de victimes en quatre ans et qui a vu le développement de l'aviation militaire. Retrouvez cette web-série sur notre site en cliquant sur le Tag ci-contre 1ère guerre mondiale.

Avec 34 avions abattus, Francesco Baracca est l’aviateur italien qui compte le plus grand nombre de victoires pendant la Première Guerre mondiale. Il a laissé à la postérité l’emblème qui décorait ses avions : un cheval cabré.

Daniele Serafini, Directeur – Musée Francesco Baracca, Lugo, Italie

Baracca était partagé entre l’amour pour la cavalerie et l’amour pour l’aviation et finalement c’est l’aviation qu’il choisit. Il a volé sur plusieurs avions, tous français. Quand il a reçu son brevet à Reims, c’était sur un avion Hanriot, et, ensuite en Italie, il a volé sur un avion Blériot. Les avions de chasse qu’il a piloté sont le Nieuport 10 et surtout le Nieuport 11, surnommé le « Bébé », parce que c’était un petit avion. C’est sur cet appareil qu’il a remporté ses premières victoires. Et ensuite il y a eu le SPAD VII et le SPAD XIII.

Le 7 avril 1916, il remporte une victoire. Ce n’est pas simplement la première victoire de Francesco Baracca, c’est aussi la première victoire de l’aviation italienne. Le mythe de Baracca n’est pas seulement lié à ses victoires. Baracca est aussi devenu célèbre parmi ses ennemis parce qu’il était vraiment quelqu’un de gentil et avec une certaine noblesse.

La mort de Francesco Baracca est encore entourée de mystère. La thèse soutenue par l’armée de l’air italienne et par les meilleurs spécialistes de l’aviation italienne est qu’il est mort à cause d’une balle en plein front tirée d’une tranchée.

Dès l’automne 1916, il a choisi de personnaliser son avion. Le cheval cabré, c’était l’emblème du régiment de cavalerie d’où Baracca venait.

Francesco Baracca, mort au combat en 1918 à l’âge de 30 ans était une gloire nationale en Italie. Aujourd’hui son emblème, le cheval cabré, est mondialement célèbre. Il a été repris par Enzo Ferrari comme emblème de ses véhicules.

Vos réactions
  • Smatchone
    Posté le 23/08/2014 à 10h43

    Très intéressant d'apprendre l'origine du symbole repris par la marque prestigieuse et puis le nom du pilote lui aussi est hautement symbolique, bien que la chance dans les combats aériens si elle était nécessaire n'était pas suffisante.

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde