1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Première Guerre mondiale : les avions Sopwith

Vidéo - Première Guerre mondiale : les avions Sopwith

- Par

Ce sujet fait partie d’une web-série réalisée par la rédaction d’aeronewstv  sur « Les hommes et les avions de la première guerre mondiale ». Cette web-série a été diffusée du 4 au 22 août 2014 pour le centenaire de la Grande Guerre qui a fait dix millions de victimes en quatre ans et qui a vu le développement de l'aviation militaire. Retrouvez cette web-série sur notre site en cliquant sur le Tag ci-contre 1ère guerre mondiale.  

Parmi les constructeurs d’avions britanniques, la société Sopwith se démarque à partir de 1916, grâce à des avions de chasse particulièrement efficaces. Des pilotes canadiens prennent place à leur bord. C’est au Musée de l’aviation et de l’espace à Ottawa au Canada, que nous avons redécouvert ces appareils.

Rénald Fortier, Conservateur - Musée de l’aviation et de l’espace, Ottawa, Canada

Sopwith a été l’un des constructeurs  d’avions les plus importants de la Première Guerre mondiale. Il était spécialisé dans la construction de chasseurs. Les avions Sopwith étaient fiables, plus ou moins sûrs. Ils étaient généralement bien conçus.

Le Sopwith Pup est apparu en 1916. Il était très réussi pour l’époque. Il était facile à piloter mais avait peut-être des performances un peu limitées. Il a dû être remplacé en 1917, car il ne pouvait plus faire face aux chasseurs allemands. C’est alors que le Sopwith Camel a fait son apparition. C’était un avion bien différent, beaucoup plus puissant, plus rapide, plus maniable, mais aussi difficile à piloter, car très instable. En particulier à basse vitesse. Si le pilote n’était pas attentif et qu’il laissait l’avion lui échapper, cela pouvait conduire à un accident. C’est un peu comme un cheval nerveux. Si on en perd le contrôle, on risque de se faire éjecter.

Le Sopwith Camel est responsable de la mort d’un certain nombre de ses pilotes. Mais il s’est révélé un chasseur très réussi. Parmi tous les chasseurs alliés, il a probablement été l’ appareil qui a détruit le plus d’avions ennemis pendant toute la Première Guerre mondiale.

Les chasseurs Sopwith était bien conçus. Ils avaient de bonne performance. Si on considère le Sopwith Camel, par exemple, il était à son entrée en service au moins aussi bon que les appareils allemands qui lui étaient opposés. Il était plus agile, mais aussi plus dangereux à piloter. Cet avion a été conçu pour être instable afin d’améliorer sa maniabilité. On peut considérer que certains constructeurs britanniques cherchaient à créer des avions particulièrement maniables pour les combats tournoyants. D’autres sociétés, comme la société française SPAD, concevait des avions moins maniables mais extrêmement solides. Leurs pilotes, plutôt que de se retrouver au cœur d’un combat tournoyant, préféraient rester au-dessus de la mêlée, repérer une cible, plonger sur elle, l’abattre et remonter en altitude pour attendre une prochaine victime. Plus de 6 500 Sopwith Camel ont été construits sur une période assez courte. Il fait partie des avions emblématiques de la Première Guerre mondiale. Ce n’était pas le plus rapide, c’était probablement le plus maniable et l’un des plus dangereux, et il a toujours une certaine aura auprès des passionnés d’aviation.

En 1920, privée des commandes de guerre, la société Sopwith, du nom de son fondateur Thomas Sopwith, est liquidée. Elle n’aura fonctionné que huit ans.

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Publicité :Safran 2017
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
      Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde