1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Première guerre mondiale : Les avions Voisin

Vidéo - Première guerre mondiale : Les avions Voisin

- Par

Ce sujet fait partie d’une web-série réalisée par la rédaction d’aeronewstv  sur « Les hommes et les avions de la première guerre mondiale ». Cette web-série a été diffusée du 4 au 22 août 2014 pour le centenaire de la Grande Guerre qui a fait dix millions de victimes en quatre ans et qui a vu le développement de l'aviation militaire. Retrouvez cette web-série sur notre site en cliquant sur le Tag ci-contre 1ère guerre mondiale.  

Au début de la guerre, les avions des frères Voisin, pionniers français de l’aviation, ont la particularité de pouvoir emporter plus de charges que les autres avions de l’époque. Après les fusils et les mitrailleuses, les Voisins sont armés de bombes.

Patrick Facon, Chargé de mission Histoire – Centre d’Etudes Stratégiques Aérospatiales : "Au début de la guerre de 14-18, les avions ne sont pas armés. Les Voisin sont utilisés au départ comme avions d’observation et de reconnaissance.

Ce sont les équipages qui, de leur propre chef vont armer leurs avions. Frantz et Queneault vont armer leur propre Voisin, donc qui est vide d’arme au départ et un beau jour du début du mois d’octobre, le 5 octobre 1914, en se promenant au-dessus de la ville de Reims, ils vont tomber face à un avion allemand. Le mitrailleur va expédier quelques cartouches sur l’avion et va le toucher. Cette victoire aérienne est la première jamais remportée.

Le développement de l’aviation de bombardement se fait très tôt, dès novembre 1914, c’est-à-dire peu de temps après la victoire de Frantz et Queneault. L’état-major français pense à développer une aviation de bombardement qui ira attaquer l’Allemagne ou les arrières des lignes allemandes. On se tourne vers le Voisin qui dispose d’une capacité d’emport de charge relativement importante par rapport aux autres avions. Et on va créer dès novembre 1914, le groupe de bombardement n°1 qui est exclusivement composé d’escadrilles de Voisin qui s’appellent les VB, les Voisin de bombardement.

Le Voisin apparaît comme un avion qui est relativement bien adapté à l’emport de bombes. Il ne faut pas imaginer qu’on emporte des bombes de 500kg non plus, ce sont des petites bombes qui ont un poids de 50kg ou de 25 kg. On n’a pas non plus de viseur. On balance au départ les bombes par-dessus le fuselage en essayant de leur donner la trajectoire balistique la plus intéressante possible. Le Voisin est un avion qui est dégagé vers l’avant. L’hélice est à l’arrière, ce qui permet à l’observateur qui est à l’avant, qui deviendra bombardier plus tard, opérateur de bombardement, de pouvoir jeter ses bombes. Il existe des photographies de Voisin sur lesquelles on voit des râteliers de bombes qui sont montés à l’avant. Donc on a les premiers outils qui servent à larguer des bombes relativement vite dès 1915 sur les avions de type Voisin."

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Publicité :Safran 2017
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
      Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde