1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Quel est cet oiseau qui vole au-dessus des avions ?

Vidéo - Quel est cet oiseau qui vole au-dessus des avions ?

- Par

Si la plupart des oiseaux volent en-deçà de 1 500 mètres d’altitude, certaines espèces peuvent voler beaucoup plus haut. Le 29 novembre 1973, un oiseau est en effet entré en collision avec un avion de ligne, à plus de 11 200 mètres d’altitude. L’événement s’est déroulé au-dessus d'Abidjan (Côte d'Ivoire). Le volatile en question était un vautour de Rüppell, du nom de l'explorateur et zoologiste allemand Eduard Rüppell (1794-1884). Un cas rarissime car ce n’est pas dans les habitudes de ce vautour de voler à une telle altitude. L’hypothèse la plus vraisemblable est qu’il ait été aspiré par un courant ascendant.

Il existe néanmoins un autre oiseau capable de voler à haute altitude, à 10 000 mètres. C’est l’oie à tête barrée, reconnaissable à sa tête blanche et ses deux barres noires à l’arrière, d’où son nom (notre photo). Une espèce présente en Asie centrale et qui au cours de sa migration entre la Mongolie et l’Inde survole l’Himalaya (le mont Everest culmine à 8 848 mètres). Un exploit que seule la grue demoiselle peut égaler selon David Bismuth, le président d’ornithomedia. 

Pour pouvoir voler à haute altitude où l’oxygène est rare et la pression atmosphérique basse, l’oie à tête barrée est pourvue de capacités physiologiques uniques. Elle est dotée par exemple de plus grandes capacités pulmonaires que les autres oiseaux. Elle a aussi plus de vaisseaux sanguins pour transporter un sang lui-même plus riche en globules rouges. L’oie à tête barrée fait aussi de l’hyperventilation sans éprouver d’effets secondaires. Cela lui permet d’augmenter la quantité d’oxygène dans son sang. Quant à ses muscles enfin, ils concentrent davantage de mitochondries, ces structures qui fournissent aux cellules leur énergie. Autant d’atouts qui lui permettent de voler aussi haut dans le ciel. On compte environ 60 000 oies à tête barrée dans le monde.

Vos réactions
  • Toto
    Posté le 26/04/2016 à 11h01

    "oxygène est rare" : C'est faux ! Il y a toujours 21% d'O2 à 10 km de haut. Seule le pression à diminuée et du coup la pression partielle d'O2 aussi.

    Signaler un abus Répondre

    • Toto 2
      Posté le 26/04/2016 à 22h52

      Dans un même volume d'air, à 10 000 m il y aura moins de molécules d'O2 qu'à 0 m, non ?

      Signaler un abus

  • benji
    Posté le 27/04/2016 à 11h19

    Dans un mètre cube (rempli d'air ou de vide ou les deux), il y a 21% d'O2 au niveau de la mer mais moins à 10 km d'altitude. Ceci dit, dans un volume d'air, il y aura toujours 21% d'O2.

    Signaler un abus Répondre

  • theor
    Posté le 28/04/2016 à 13h24

    je comprendd pas trop ton commentaire benji

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde