1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Le Flyboard Air interdit de vol en France

Vidéo - Le Flyboard Air interdit de vol en France

- Par

Le Flyboard Air est dans le collimateur de la justice. Cette planche capable grâce à  quatre micros turboréacteurs de se déplacer à 80 km/h à 30 mètres au-dessus du sol est jusqu’à nouvel ordre interdite de vol en France. Un gros caillou dans la chaussure de Franky Zapata, son inventeur ici à l’image, qui développe depuis 2012 ce skateboard volant.

Vendredi dernier, il a posté sur sa page Facebook  un message dont voici un extrait : « Je me suis retrouvé convoqué à la gendarmerie de l’air ou l’on m’a informé que si je volais de nouveau (que ce soit sur un terrain public ou privé) le procureur me mettrait en examen avec à la clef des peines de prison.»

Contacté, le procureur adjoint d’Aix-en-Provence confirme qu’une enquête a bien été ouverte l’an dernier. Ce qui est reproché ? La conduite sans permis d’un aéronef non homologué au-dessus d’une agglomération (Martigues) et ce à basse altitude. Franky Zapata doit donc désormais obtenir toutes les autorisations nécessaires de la DGAC pour pouvoir reprendre ses vols d’essais. Un coup de frein dans le développement de sa machine qui le pousse aujourd’hui à envisager de quitter l’hexagone, son invention made in France sous le bras. Affaire à suivre.

Vos réactions
  • sebastien
    Posté le 15/03/2017 à 08h49

    j'entends dejà les grincheux dirent "on bride toujours l'innovation en france". Mais si le gars avait perdu le controle de son engin et tuer des gens on aurait dit quoi ?? En plus Monsieur zapatta ne doit avoir aucune connaissance aeronautique, car faire ses essais à Martigues à proximité de la base d'Istres et dans la CTR de Marseille c'est pas tres malin non plus !!! Alors qu'en informant la DGAC en amont et en demandant une zone aérienne d'essais je suis certain que tout se serait bien passé...En aéronautique on ne fait pas tout et n'importe quoi (heureusement).

    Signaler un abus Répondre

  • JF
    Posté le 15/03/2017 à 10h11

    UNE INVENTION DIABOLIQUE MAIS LA FRANCE NE FAIT RIEN POUR FAIRE AVANCER LE PROGRES AU LIEU DE LUI ENVOYER LA POLICE N AURAIT ON PAS MIEUX FAIT DE LUI ACCORDER UNE ZONE AFIN QU IL VENDE SON PROJET ET QU IL RAPPORTE DES DEVISES NON VIVE LA FRANCE CE PROJET SE FERA PIQUER BIEN SUR ET SI IL ETAIT TOMBE ET SI EETSI LES DEBUTS DE L AVIATION SE SONT PASSES COMMENT?? ET CE N EST PAS SI LOIN

    Signaler un abus Répondre

  • eric
    Posté le 15/03/2017 à 11h43

    C'est un juste un petit problème de culture des élites.

    " Quand il y a une innovation, les Américains en font un business, les Chinois la copient et les Européens la réglementent."

    Il est génial ZAPATA !

    Signaler un abus Répondre

  • ls
    Posté le 15/03/2017 à 22h14

    Certes, il y a des impératifs de sécurité. Mais il y avait peut-être aussi une autre manière de traiter le problème posé par cette invention et ces essais anarchiques : entrer en contact avec l'inventeur, lui rappeler le règlement et sa raison d'être, rechercher en commun une solution acceptable pour la sécurité mais compatible avec l'émergence de ce nouveau loisir. L'article laisse penser, que, au contraire, c'est la gendarmerie que l'on envoie d'emblée... Décourageant.

    Signaler un abus Répondre

    • Jean-mi
      Posté le 16/03/2017 à 14h22

      C'est ce qu'il s'est passé et c'est comme ça que ça marche : la gendarmerie de l'air vient te rappeler le règlement et te demande de t'y conformer : réponse de Zapata : en faire du buzz sur le web... Qui est le fouteur de merde ?

      Signaler un abus

  • Ceddimag
    Posté le 15/03/2017 à 07h33

    C'est quand même hallucinant que l'on soit un pays aussi peu ouvert et accueillant envers des esprits scientifiques aussi performant et innovateur.. Pour une fois qu'un français invente une machine qui touche le domaine du rêve pour les sportifs, les pilotes, les aventuriers... Avant les américains de plus.. La France le pousse à partir et terminer sa machine outre Atlantique, pays où non seulement on lui ouvrira les bras mais où on lui fournira l'argent nécessaire pour terminer.. Quel gâchis !! Cela ne donne pas envie aux jeunes esprits inventifs de se développer dans notre dinosaure de pays !!

    Signaler un abus Répondre

    • jr94
      Posté le 15/03/2017 à 09h10

      j'ai compris qu'il ne s'agissait pas de brider une invention mais de la développer rigoureusement pour la sécurité de tous utilisateurs et personnes survoler . C'est quand meme un minimum et si l'inventeur veut aller aux USA je lui souhaite bien du plaisir avec la FAA et les assureurs

      Signaler un abus

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Autres vidéos « Recherche & Innovation »
    Publicité :Safran 2017
    Publicité :ASTech-RI-2017
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde