1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos

Vidéo - Vers l’avion plus électrique

- Par

A l’occasion de la 3ème conférence européenne sur l’avion plus électrique qui se tient à Toulouse, les industriels du secteur ont présenté leurs dernières avancées en la matière. Et premier constat : un avion de ligne tout électrique n’est pas pour demain. Il reste encore de nombreux défis à relever.

Colin Smith, Directeur Ingénierie – Rolls-Royce : « A mon avis, il faudra une centaine d’années avant de voir des batteries remplacer le kérosène comme principale source d’énergie. A titre indicatif, 1 kilo de kérosène représente aujourdh’ui l’équivalent énergétique de 50 kilos de Lithium-ion. »

De leurs côtés Safran, Honeywell et Airbus travaillent sur le "taxiage vert" (green taxiing). Ce système électrique placé sur le train principal permet à un avion de se déplacer au sol sans avoir à utiliser ses moteurs et donc du carburant. Une option qui devrait arriver sur le marché des monocouloirs très prochainement.  

Alain Sauret, Président Directeur Général – Labinal Power Systems (Groupe Safran) : « Les compagnies aériennes sont extrêmement demandeuses de ce système là, donc nous sommes en train de finaliser la définition technique pour une introduction sur le marché dans les trois, quatre ans. »

Le nouveau programme de recherche aéronautique européen Clean Sky 2, qui dispose d’un budget de 4 milliards d’euros, va aussi mener des recherches sur de nouvelles technologies jusque-là inutilisées dans l’aviation.

Eric Dautriat, Directeur Exécutif - Clean Sky :« Il y a aussi des perspectives pour l’utilisation des piles à combustible dans les avions pour l’énergie de bord. Et il existe une autre initiative parallèle à la nôtre, piles à combustible et hydrogène, avec laquelle Clean Sky dialogue de façon à envisager comment utiliser dans l’avenir les piles à combustible à bord des avions. »

Aujourd’hui dans l’aviation civile, on le voit notamment avec le 787 de Boeing, de nombreux systèmes hydrauliques ou pneumatiques sont passés à l’électrique. Principaux avantages : un gain de masse et de coûts, notamment de maintenance.

Une tendance qui devrait s’accentuer encore dans les prochaines décennies et qui permettra aux avions commerciaux d’être toujours plus électriques même s’ils ne devraient jamais l’être complètement. 

Vos réactions
  • bigalain33
    Posté le 10/02/2015 à 16h08

    fin 70 au CEV à istres on a équipé le premier avion à commandes de vol électrique sur un mirage 3B . Un pilote d'essai devant avec les commande normale et moi ( ingénieur d'essai ) à l'arrière avec un petit manche .
    Que de problèmes avec la fiabilité des connecteurs et des composants électroniques !
    Enfin on avait raison et l'armée de l'air n'en voulait pas !

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :ASTech-RI-2017
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde