1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Bronzavia, spécialiste de la chaudronnerie aéronautique

Vidéo - Bronzavia, spécialiste de la chaudronnerie aéronautique

- Par

L’aéronautique nécessite des pièces de métal aux formes très précises et multiples. Façonner ces pièces relève de la chaudronnerie aéronautique, la spécialité de la société Bronzavia à Sartrouville en banlieue parisienne. Un métier souvent cité parmi ceux qui peinent à recruter en France. 

Guillaume Krempp, le directeur général de Bronzavia : « C’est très difficile de trouver des personnes dans ces métiers qui ne sont pas forcément valorisés comme ils le devraient, où on arrive à créer quelque chose avec ses mains, ce qui est très valorisant pour les personnes. Et on livre une pièce qui après va être installée dans un avion. Cela peut être dans l’environnement du moteur, de la cabine ou du cockpit. Ce sont des pièces métalliques que l’on peut retrouver partout dans l’avion. »

A partir des plans fournis par ses clients, cette PME dune centaine de personnes fabrique toutes sortes de pièces, depuis des gonds de portes dhélicoptères de quelques centimètres jusqu’à ces cônes de plus dun mètre soixante de diamètre, destinés à coiffer les propulseurs dAriane 5. Pour obtenir la forme voulue, les pièces sont découpées, puis chauffées dans des fours pouvant atteindre les 1200 degrés. Elles passent ensuite dans des presses de plusieurs centaines de tonnes, et sont soudées entre elles pour former la pièce voulue, ici le réservoir de moteur hydraulique des Airbus A330, un produit phare de Bronzavia.

Mais la chaîne ne sarrête pas là. Comme partout dans laéronautique, le contrôle qualité est des plus strict. Les défauts des soudures sont traqués par radiographie, voire même par ultra violets. Philippe Rydier, le responsable du pôle radio/ressuage : « On vient poser un produit fluorescent sur la surface de la pièce. Au bout de vingt minutes, on rince à l’eau et tout le produit en surface va se retirer, mais il va rester dans les fissures et les défauts du produit, que l’on va pouvoir voir sous une lumière UV après. »

Un examen au scanner permet enfin de s’assurer que toutes les dimensions correspondent au plan à quelques microns près. Une exigence qui paie : Bronzavia a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de plus de 10 millions d’euros.

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Publicité :Safran 2017
      Publicité :Liebherr-Equipementiers-2017
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
      Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde