1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Voici à quoi ressemblera le 1er drone MALE 100% européen

Vidéo - Voici à quoi ressemblera le 1er drone MALE 100% européen

- Par

Après deux années de travail, Airbus, Dassault Aviation et Leonardo ont dévoilé la première maquette à l’échelle 1 du drone européen de moyenne altitude et longue endurance piloté à distance (MALE RPAS). La cérémonie s’est déroulée le 26 avril dans le cadre du salon ILA de Berlin. Elle confirme l’engagement pris en mai 2015 des quatre États européens (France, Espagne, Allemagne, Italie) et des partenaires industriels à développer conjointement une solution souveraine pour la défense et la sécurité de l’Europe.

« Même s’il reste encore beaucoup à faire, cette maquette grandeur nature est une première ébauche de ce que l’Europe est capable de réaliser dans un domaine de haute technologie lorsqu’elle unit ses moyens industriels et son savoir-faire », a déclaré Dirk Hoke, le P-dg de la branche Défense d’Airbus. Quant à Éric Trappier, le P-dg de Dassault Aviation, il a insisté sur le fait que « des programmes innovants comme celui-ci, menés dans le cadre de partenariats bien conçus, renforceront la compétitivité de l’Europe et offriront de nouvelles alternatives à l’acquisition sur étagère de produits non-européens ». Toute allusion avec le Drone Reaper américain ou le F-35 serait purement fortuite.

Les dimensions du drone européen sont imposantes : 16 m de long pour 26 m d’envergure. Equipé d’une boule optronique ce futur drone sera principalement destiné à des missions de surveillance et d’observation mais pourra, en fonction des besoins de ses utilisateurs, emporter également de l’armement. Il sera doté de deux turbopropulseurs situés de part et d’autre du fuselage, juste derrière la voilure.

D’une masse maximale au décollage de 11 tonnes, il pourra voler à 500 km/h et à 13 700m d’altitude. Son autonomie en vol est pour l’instant confidentielle, tout comme le nombre d’exemplaires commandés par les quatre nations. Sa mise en service est prévue à l’horizon 2025.

Vos réactions
  • NRJ
    Posté le 01/05/2018 à 17h57

    C'est intelligent ce que vous dites. Quand on regarde le prix du programme Rafale, d'un coût initial prévu à 18 milliards d'euros, on est passé à au moins 43 milliards en 2011. On peut aussi regarder le coût du char Leclerc: 14 milliards (et son seul client à l'export à été les EAU, dont le contrat déficitaire a coûté au contribuable 1 milliards d'euros). Ces programmes, on les avait fait seuls. Donc ne surestimez pas nos capacités.
    En outre, il vaut mieux produire un drone/char/ avion européen où l'on peut espérer se répartir les coûts de développement, plutôt qu'avoir la situation actuelle: l'eurofighter, le Rafale, et le Gripen qui se font concurrence.

    Signaler un abus Répondre

    • tori
      Posté le 02/05/2018 à 13h46

      Ca reste bien moindre que les dépassements des programmes Eurofighter et A400M
      D'ailleurs c'est la règle les dépassements budgétaires sont moindre sur les programmes nationaux.

      Les USA ont le F16, F15 , F18, F35 la russie des SU27, SU35, SU57, MIG29, MIG35 , la chine à le J10, J11, J20, J31 tous en production ou en développement. Mais toutes l'europes avoir 3 chasseurs différents ? non c'est trop !

      Signaler un abus

    • tori
      Posté le 03/08/2018 à 02h36

      Je ne sais pas d'où vous sortez vos chiffres ubuesques sur le dépassement du programme rafale. Je fais le constat qu'il coûte moins à produire , moins en maintenance et qu'il est beaucoup plus capable que l'Eurofighter. Les ventes de tous matériels militaire est intimement géopolitique. les déboires commerciaux (magouille & cie) ne sont en rien corrélé avec la maîtrise du programme autant technique que budgétaire, je constate que vous êtes dans le dénigrement. répartir les coût de développement signifie aussi partager la fabrication et partager les ventes. Les 151 eurofighter à l'export ne représente plus que 38 par pays producteur, le rafale c'est 108 ventes à l'export , 100% made in france.

      Signaler un abus

  • Alexander
    Posté le 30/04/2018 à 19h01

    Encore une fois des projets qui n'irons pas forcement au bout . Concernant la défense, la France devrait faire cavaliers seul ... quoi qu'il en coûte ... notre budget défense
    ne devrait en aucun cas être tributaire des restrictions budgétaires... Notre pays, n'a
    jamais été aussi performant quand elle faisait les choses seul ... Il faut arrêter de croire encore à cette Europe de la défense... ( Gros barrage , les
    Anglais et le NATO ) Nous prenons du retard ( Chine , Russie et autres nations qui elles font ce qu'il faut pour leurs défenses ... Si nous voulons rester dans le concert des grandes nations , il va nous falloir , changer notre logiciel et notre vision du monde ... Mais je redoute le pire ... Il ne faudrait pas que dans quelques années , nous regrettions notre laxisme ...
    Une grande Nation est une Nation qui se donne les moyens de vivre en paix ....
    William .

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2018
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2018
    Photo de la semaine par Spot’Air Cap 232 Patrouille marocaine “Marche verte” à Toulouse-Francazal

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde