1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
Publicité :Sagem - Drone
> > > Le premier drone certifié pour milieux explosibles

Vidéo - Le premier drone certifié pour milieux explosibles

- Par

Ce drone développé en dix-huit mois par la start-up Xamen Technologies basée à Pau, dans le sud de la France est unique au monde. Baptisé LE 4-8X, il s’agit du premier drone à pouvoir évoluer dans des milieux explosibles. Il vient d’être certifié ATEX (ATmosphères EXplosibles). Grâce à cette certification, la machine de six kilogrammes peut être opérée dans le cadre d’opérations de maintenance ou de diagnostiques sur des plateformes pétrolières, des usines de traitement chimique ou des raffineries.

Philippe Barthomeuf, Président Directeur Général – Xamen Technologies : « Pour pouvoir entrer en atmosphères explosibles, il faut s’assurer en premier lieu que la machine ne produit pas d’étincelles. Il y a donc eu un traitement qui a été fait sur l’intégralité de la machine, sur les parties électriques, électroniques. Ce sont des câblages particuliers avec des matériaux particuliers pour éviter par exemple qu’en cas de cisaillement sur une partie électrique on est une étincelle qui se crée ou un court-circuit. »

Le drone est aussi doté d’une cage de protection pour la batterie en cas d’impact, de huit hélices en bois, et non en carbone, pour éviter qu’elles ne se chargent en électricité statique. La température de la machine en fonctionnement ne dépasse pas non-plus les 100 degrés. Nous n’en saurons pas plus, les secrets de fabrication de ce premier drone ATEX doivent être préservés. Sa commercialisation vient à peine de débuter.

Philippe Barthomeuf, Président Directeur Général – Xamen Technologies : « Le modèle économique c’est soit en prestation de service. On a un client qui va demander une inspection de ses infrastructures ATEX. On va lui louer la machine avec deux télépilotes formés ATEX, cette formation étant absolument impérative. Soit on va vendre la machine. »

Comptez autour des 10 000 euros la journée de prestation, autour des 100 000 euros pour l’acheter. Reste que pour ses utilisateurs, ce drone devrait permettre de réduire la facture maintenance par dix. Xamen Technologies présentera son produit aux Etats-Unis début mai au salon AUVSI d’Atlanta dédié aux drones. Mais un grand groupe pétrolier américain a dores et déjà signé. Il testera le drone cet été au Royaume-Uni. 

Vos réactions
  • jc du 16
    Posté le 18/05/2015 à 17h43

    Bravo Philippe pour ce reportage, le succès est tout proche...
    et je te tiens au courant pour la formation drone.
    Jean Christophe du 16

    Signaler un abus Répondre

  • AUEVTECH
    Posté le 11/08/2015 à 08h40

    Ce drone est beaucoup moins ATEX que le notre qui est ATEX déjà depuis plusieurs Année. Mais bon vous avez su faire un coup médiatique alors bravo pour ça..

    Signaler un abus Répondre

    • aeronewstv
      Posté le 11/08/2015 à 09h17

      Envoyez-nous les informations concernant votre drone. La rédaction

      Signaler un abus

    • Philippe BARTHOMEUF
      Posté le 22/10/2015 à 13h57

      Bonjour,

      Un drone n'est pas plus ou moins ATEX que tel ou tel autre drone. Il l'est un point c'est tout à partir du moment où il dispose d'un certificat qui atteste ce fait. En l'espèce c'est un organisme externe à notre société qui a validé notre machine.
      Quant à l'antériorité à laquelle vous faites allusion, la DGAC référence notre société en qualité de constructeur depuis octobre 2012 (A l'époque seuls 5 constructeurs occupaient le marché, sauf erreur pas votre société).
      Quant aux déclarations d'intentions elles sont, comme vous devez le savoir, nombreuses dans notre filière effervescente. Nous nous cantonnons à un seul principe : celui de la réalité. C'est pourquoi nous avons réalisé l'une des plus belles levées de fonds dans le monde du drone cette année : 1,3 M€. Car tout process d'innovation est toujours très long et par conséquent coûteux.
      Bien cordialement
      Philippe BARTHOMEUF

      Signaler un abus

  • auevtech
    Posté le 15/10/2015 à 16h56

    Vous pouvez trouver des informations concernant notre drone sur notre site internet, vidéo-drone-surveillance.com, la norme ATEX en zone 2 est de l'auto déclaratif. Ce qui est le cas de l'entreprise XAMEN. Le processus de certification avec un organisme est long et coûteux, nous sommes en cours de validation de notre drone pour ces environnement sensibles. Nous visons la norme ATEX en zone 1, IP 6 et IK.

    Signaler un abus Répondre

    • auevtech
      Posté le 22/10/2015 à 15h43

      Bonjour,

      En effet vous faites erreur car nous sommes constructeur de drone reconnu par la DGAC depuis 2010 et nous fabriquons des drones depuis 2006, cela n'est peut être pas transparent pour vous car nous avons plusieurs nom d'entreprise. Je me répète peut-être, mais vous confirmez que votre drone est certifié pour une zone 2, ATEX, cette certification n'est pas assujetit à une obligation de certification et peut -être autodéclaratif à la responsabilité du constructeur. Cependant il semblerait que vous ayez un organisme de certification qui vous soutienne dans cette démarche, c'est tout à votre honneur et bonne chance pour la suite.

      Signaler un abus

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :Safran - EuroFlir
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Eurocopter EC665 "Tigre" HAP - Armée de terre - Landivisiau FR

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde