1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > L'arrivée du porte-avions Charles-de-Gaulle à Toulon pour travaux

Vidéo - L'arrivée du porte-avions Charles-de-Gaulle à Toulon pour travaux

- Par

Le porte-avions Charles-de-Gaulle est arrivé à Toulon il y a quelques jours pour y effectuer sa « grande visite » en quelque sorte (voir la vidéo de la marine nationale). Pendant 18 mois, le porte-avions nucléaire français long comme le viaduc de Millau (261 m) et haut comme un immeuble de 25 étages (75 m) va être entièrement rénové. Objectif : maintenir ses performances opérationnelles. 2 000 personnes appartenant à 160 entreprises différentes vont intervenir sur le bâtiment, l’équivalent de quatre millions d’heures de travail au total.

Un passage obligé. Après quinze années de bons et loyaux services, le Charles-de-Gaulle est en effet arrivé à « mi- vie » selon la marine française. Ce chantier colossal doit lui permettre de repartir au large pour vingt années de plus. Cette rénovation portera sur trois axes principaux : la modernisation du système de combat (nouveaux radars, capteurs infrarouges et systèmes optroniques). Le passage au tout Rafale (augmentation de la capacité du bâtiment pour accueillir 30 avions de combat Rafale et installation de systèmes d’aide à l’appontage et de trajectographie). La modernisation de la plateforme (changement des automates de conduite entre autres).

Les deux chaufferies nucléaires ainsi que la catapulte avant seront rénovées et le pont d’envol sera repeint. Une seconde jeunesse pour ce porte-avions construit entre la fin des années 80 et le début des années 90. Le coût estimé des travaux s'élèverait à 1,3 milliard d'euros selon le ministère de la défense. 

Vos réactions
  • Jules
    Posté le 19/02/2017 à 11h37

    Je trouve cela logique la rénovation du bâtiment Charles de Gaulle vu ce que font nos pays voisins. Côté américain leur dernier porte avions d'une valeur de 14 milliards de dollars pouvant accueillir 100 f35. Du côté britannique 2 portes avions à propulsion classique (mazout). Côté russe un nouveau porte avions à propulsion nucléaire mise en service en 2020 pouvant accueillir 90 suckoi dernier cri. Côté Chinois 2 portes avions et côté Indien 3 portes avions en perspective.
    Il faut bien être dans la course et rester puissant face aux menaces qui nous entourent.
    Cependant notre seul porte avions peut faire très mal.
    Je pense aussi que la France aurait dû garder le porte avions Foch et le rénover.
    Nous aurions pu mettre sur ce porte avions nos mirages 2000 rénovés.
    Ça nous aurait fait 2 portes avions.
    Vu que DCNS a dit que le porte avions Foch était valable jusqu'en 2040 pour une rénovation de 300 millions d'euros aux brésiliens.

    Signaler un abus Répondre

    • XENIUS
      Posté le 16/07/2017 à 20h21

      J'ai des doutes quant à la rénovation (à l'époque)du porte-avions FOCH et son coût éventuel de 300 millions.
      La vétusté de ce porte-avions datant de 1963(date armement) me paraît sous-évaluée.
      Les refontes de vieux bâtiments sont toujours sources de problèmes sous-évalués.
      Il eût été certainement plus judicieux de construire un second porte-avions en coopération avec le Royaume-Uni(on ne parlait pas de BREXIT à cette époque.

      Signaler un abus

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :Liebherr-AM-2017
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde