1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
Publicité :Dassault Aviation - AM
> > > Débarquement, le rôle de l’aviation le 6 juin 1944

Vidéo - Débarquement, le rôle de l’aviation le 6 juin 1944

- Par

Le 6 juin 1944, 11 000 avions étaient engagés afin d'assurer le soutien du débarquement allié en Normandie. A l’occasion du 70ème anniversaire de ce jour qui a marqué l’histoire, coup de projecteur sur quelques appareils et sur le rôle qu’ils ont joué.

LES AVIONS DE TRANSPORT

Parmi les 900 avions de transport, l’américain Douglas C-47 Dakota surnommé « Skytrain », le « train du ciel » par les britanniques, a largué au-dessus des plages normandes une très grande partie des 17 000 parachutistes. Mais cet avion de transport de troupes a aussi joué un autre rôle le 6 juin 1944. Le C-47 a en effet servi a remorqué bon nombre des 1 000 planeurs militaires : les Waco CG-4 notamment, utilisés pour le largage de parachutistes en toute discrétion.

LES BOMBARDIERS

Au-delà des avions de transport, il y avait aussi les bombardiers, comme les britanniques Avro Lancaster ou Halifax. Ces quadrimoteurs étaient capables de larguer 5 à 6 tonnes de bombes en moyenne sur les positions ennemies. Il y avait aussi le Douglas A-20 ‘Havoc’, qui signifie ‘dévastation’ en anglais, dont la principale mission le jour du débarquement fut de dresser des rideaux de fumées au large des plages de Normandie pour masquer les navires alliés se dirigeant vers les côtes.  Des B-17, ces « Forteresses Volantes » armées de treize mitrailleuses ont participé également à la bataille de Normandie. Au total quelques 2 500 bombardiers largueront plus de 8 000 tonnes de bombes en une seule journée.

LES CHASSEURS

Dernier type d’appareil engagé dans la bataille, les chasseurs, à l’image du Hawker Typhoon. Grâce à ses canons de 20mm situés dans les ailes et ses rockets dessous la voilure, cet avion d’attaque britannique avait comme principal objectif de soutenir les opérations au sol, de mettre hors d’état de nuire : camions, locomotives ou encore chars utilisés par l’armée allemande. Le Spitfire, britannique, assurait également ce type d’attaque, il effectuait aussi des missions de reconnaissance pour les troupes au sol.

Ce 6 juin 1944, c’est donc une véritable armada volante qui fut déployée dans les airs, plus de 14 000 vols alliés furent effectués et un nombre infime d’appareils furent perdus. A la fin de cette journée, 27 avions seulement manquaient à l’appel.

CE REPORTAGE EST DEDIE A L’ENSEMBLE DES PERSONNES

QUI ONT COMBATTU POUR LA LIBERTE.

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Publicité :Safran 2017
      Publicité :Liebherr-AM-2017
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
      Photo de la semaine par Spot’Air Eurocopter EC665 "Tigre" HAP - Armée de terre - Landivisiau FR

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde