1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Concorde : il y a 40 ans débutaient les vols commerciaux

Vidéo - Concorde : il y a 40 ans débutaient les vols commerciaux

- Par

Le 21 janvier 1976, il y a 40 ans jour pour jour, Concorde embarquait ses premiers passagers. Un peu plus de six après son premier vol d’essai, le supersonique effectuait son premier vol commercial. Les débuts d’une histoire supersonique qui allait durer 27 années.

Sur les 17 compagnies qui avaient passé commande dans les années 60, quinze se sont rétractées. British Airways et Air France sont les seules à ne pas avoir renoncé au supersonique, elles en auront au total sept exemplaires chacune. Pour son premier vol, la compagnie britannique a décidé de relier Londres à Bahreïn. La compagnie française ouvre de son côté la ligne Paris - Dakar - Rio de Janeiro. A bord, l'appareil compte 100 sièges pour les passagers, configurés en deux rangées de deux. Il n’y a pas de projection de films pendant les vols, mais un choix de musiques est disponible.

Lorsque Concorde débute son exploitation commerciale, il n'a pas les autorisations pour se poser aux États Unis, les américains craignant les nuisances sonores et environnementales de l’avion franco-britannique. Une interdiction qui ne tardera pas à être levée. Le 24 mai 1976, un Concorde de British Airways et un autre d’Air France se posent simultanément sur deux pistes parallèles à l’aéroport Washington-Dulles. Puis après 18 mois de bataille judiciaire, viendra New York. Les lignes régulières depuis Londres et Paris vers l’aéroport de JFK sont officiellement lancées le 22 novembre 1977. Traverser l’Atlantique ne prend alors que trois heures et trente minutes. New-York sera la destination phare de Concorde qu’il desservira pendant des années de façon quotidienne.

Reste que Concorde va littéralement parcourir le monde. Brésil, Venezuela, Mexique, Chine, Singapour, Sénégal, Finlande, Australie, Congo, Gabon, Pakistan, Egypte, Russie, Burkina Faso, Japon, Suisse… la liste des pays où va se poser le supersonique est longue. Le supersonique effectue au-delà des vols commerciaux, des vols spéciaux appelés « charters » et à partir de 1986 des tours du monde. Le supersonique est également utilisé pour des vols présidentiels. Parmi les personnalités qui ont voyagé à bord de Concorde on peut citer entre beaucoup d’autres : Jacques Chirac, François Mitterrand, Pierre Bérégovoy, la reine Elizabeth II, la princesse Diana et le prince Charles, le pape Jean-Paul II, Mobutu Sese Seko, Alain Delon et Mireille Darc, ou encore les chanteurs Johnny Hallyday, Elton John et Sting. Côté cockpit, trois femmes auront piloté Concorde. Jacqueline Auriol, pilote d’essai, Barbara Harmer, commandant de bord chez British Airways et Béatrice Vialle copilote chez Air France.

Malgré sa réussite technologique, l’indéniable beauté de ses lignes et sa capacité à voler à plus de deux fois la vitesse du son, le célèbre oiseau blanc dispose cependant d’un rayon d’action modeste autour des 7 200 kilomètres, et d’un nombre de passagers restreint. Sans parler de son important appétit en carburant. L’accident de Gonesse, le 25 juillet 2000 qui fait 113 victimes, va accélérer la fin de sa carrière. Les supersoniques sont cloués au sol. Ils ne reprendront du service que le 7 novembre 2001. Une reprise de courte durée. Concorde ne parvient plus à faire le plein de passagers, son taux de remplissage stagne autour des 30%, et  sa maintenance coûte de plus en plus cher. Air France et British Airways décident conjointement d’arrêter les frais. Le 10 avril 2003, les deux compagnies annoncent l’arrêt d’exploitation de leurs Concorde.

Le 26 novembre 2003, le supersonique atterrira pour la dernière fois à Filton au Royaume-Uni. Le chapitre Concorde est définitivement clos. Aujourd’hui, le supersonique est devenu pièce de musée en France, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Ecosse et à la Barbade.

Vos réactions
  • MemphisBelle
    Posté le 26/01/2016 à 22h32

    On peut ajouter également que, malgré des difficultés économiques, Concorde a tout de même été une grande source d'inspiration technologique pour le lancement des programmes Airbus. ( les études sur les commandes de vol électriques, le perfectionnement de l'aérodynamisme, ...).
    Les moteurs de cet avion (l'Olympus), étaient eux aussi technologiquement avancés, puisqu'ils disposaient des premiers calculateurs électroniques.

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :Liebherr-AC-2017
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde