1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Bombardier : la fin de la série noire ?

Vidéo - Bombardier : la fin de la série noire ?

- Par

Moins d’un an après le vol inaugural de son CS100, Bombardier n’est plus dans l’euphorie. Depuis le constructeur canadien enchaîne les coups durs. Rappel des principaux faits marquants de ces derniers mois.

20 JANVIER 2014

Le 20 janvier, lors de la présentation de ses résultats commerciaux, Bombardier annonce avoir enregistré une baisse de 19 % des commandes d'avions en 2013. Cette réduction va être lourde de conséquences.

21 JANVIER 2014

Le lendemain,  le groupe industriel canadien annonce la suppression de 1 700 postes dans sa branche aéronautique. 1 100 concernent le Canada, 600 les Etats-Unis.

29 MAI 2014

Le 29 mai, lors d’activités statiques d’entretien au sol, l’un des moteurs Pratt & Whitney d’un CS100 d’essai connaît un incident. On n’en sait pas davantage mais le problème est suffisamment sérieux pour que Bombardier décide, le temps de l’enquête, de suspendre les essais en vol de ses quatre prototypes. Aujourd’hui, après trois mois d’arrêt, aucune date de reprise n’est annoncée. Suite à cet incident, le coût de développement supplémentaire du programme est évalué à 1 milliard de dollars. Et avec seulement 330 heures d’essais en vol au compteur sur les 2 400 à réaliser, la certification du CS100 devrait inévitablement être repoussée. Les premières livraisons prévues normalement au deuxième semestre 2015 également.

25 JUILLET 2014 

Le 25 juillet, le PDG Pierre Beaudoin annonce la suppression de 1 800 autres postes dans les services administratifs d’ici la fin de l’année. Un moyen selon Bombardier de réduire les coûts et de « gagner en agilité et en flexibilité » dans la mesure où la branche aéronautique va être scindée en trois entités distinctes. En l’espace de six mois, l’avionneur canadien s’allège ainsi de plus de 9 % de ses effectifs aéronautiques.

25 - 28 AOUT 2014

L’exécutif de Bombardier n’est pas épargné par les départs. Entre le 25 et le 28 août : trois Vice-Présidents sont remerciés, ils étaient chargés des affaires publiques (Hélène Gagnon), de la stratégie (Michael McAdoo) ou encore du marketing (Philippe Poutissou). Guy Hachey, le Président de Bombardier Aéronautique est, lui, appelé à prendre sa retraite.

29 AOUT 2014

Le 29 août enfin, Braathens Aviation, qui devait normalement être le premier opérateur de la CSeries, demande à Bombardier de modifier le calendrier de livraisons. La compagnie aérienne suédoise ne veut visiblement plus être la première à faire voler ce nouvel appareil.

Une série noire qui devrait prendre fin rapidement. Joint par téléphone Bombardier annonce une reprise des vols d’essais du CS100 dans les prochaines semaines, le problème sur le moteur aurait bien été identifié et serait sur le point d’être résolu. Une bonne nouvelle pour les clients de la CSeries qui totalise plus de 500 intentions d’achat.

Vos réactions
  • Locadlib
    Posté le 08/09/2014 à 14h22

    Le CSeries est de retour dans le ciel. On ne peut quand même pas tenir Bombardier responsable des boulettes de Pratt & Whittney.

    Bravo aux ingénieurs et à l'équipe, tout un avion!

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Autres vidéos « Aviation commerciale »
    Publicité :Safran 2017
    Publicité :Liebherr-AC-2017
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde