1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Le C919 de Comac, vedette du salon de Pékin

Vidéo - Le C919 de Comac, vedette du salon de Pékin

- Par

Télécharger Adobe Flash player
Flash Player est nécessaire pour afficher ce contenu.

À quelques pas du Nid d'oiseau, le Palais des congrès chinois accueillait du 25 au 28 septembre la quinzième édition du Salon aéronautique de Pékin.

Créé en 1984 en pleine ouverture économique chinoise, le salon attire désormais 200 exposants venus de 17 pays. Sa surface a cru de 40 % par rapport à la précédente édition.

Le salon représente une vitrine pour COMAC, le constructeur chinois, nouveau venu sur le marché des avionneurs civils.

Le C919 d'une capacité de 190 sièges est l'attraction phare du stand de COMAC. Pour mener à bien ce projet, tout le pays est associé.

Ronghuai Luo - Vice-président de COMAC :

« Nous avons collaboré avec les universités et instituts de recherche nationaux. Plus de 400 organismes et entreprises chinoises ont travaillé sur ce projet. »

22 provinces, 36 instituts et 242 grandes entreprises ont participé au processus de recherche et développement. Et la production est désormais disséminée aux quatre coins du pays : Shanghai, Xi'An, Chendgu, Ha'Erbin.

Le défi est de taille car l'industrie aéronautique civile chinoise n'en est qu'à ses débuts. Parmi ses partenaires étrangers, Safran, réuni avec General Electric, réalise le moteur nouvel génération LEAP X1C.

Jean-Paul Herteman - Président directeur général de Safran :

« Le moteur est un moteur de toute nouvelle génération qui apporte un gain en consommation de carburant et en émission de gaz à effet de serre de CO2 de 15 % par rapport au meilleur moteur existant. COMAC avec le C919 a été le client de lancement de cette toute nouvelle génération de moteurs. Nous en sommes très fiers. »

Pour les équipementiers et constructeurs étrangers, le marché chinois est porteur. La Chine dispose de la deuxième plus grosse flotte d'avions civils après les Etats-Unis et de celle qui connait la croissance la plus forte.

Lors du salon, COMAC a rendu publiques ses prévisions de marché sur 20 ans : la flotte chinoise devrait plus que tripler passant de 1 969 appareils en 2012 à 6 494 en 2032.

Jean-Paul Herteman - Président directeur général de Safran :

« Il est assez naturel que l'industrie aéronautique chinois cherche à être présente sur un marché dans lequel la Chine représente le premier facteur de croissance. »

Le C919 devrait arriver sur le marché en 2015. Déjà les commandes sont prises.

Ronghuai Luo - Vice-président de COMAC :

« Nous avons obtenu 380 commandes. Les principales compagnies chinoises nous ont toutes passé commande de cet avion ainsi que l'américain GECAS. »

Cet avion devrait concurrencer le Boeing 737 et l'Airbus A320.

Ronghuai Luo - Vice-président de COMAC :

« C'est sûr qu'il va y avoir de la concurrence. Mais nous espérons collaborer avec Boeing et Airbus car, en définitive, le monde entier ne compte que sur nos trois entreprises. »

L'aéronautique civil chinois est en marche.

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Autres vidéos « Aviation commerciale »
      Publicité :Safran 2017
      Publicité :Liebherr-AC-2017
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
      Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde