1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Vol MH370 : un an après, le directeur du BEA fait le point

Vidéo - Vol MH370 : un an après, le directeur du BEA fait le point

- Par

Le 8 mars 2014, le vol MH370 disparaissait des écrans radars. Un an après, le Boeing 777 de Malaysia Airlines n’a toujours pas été retrouvée. Les zones d’ombres pour expliquer cette disparition persistent. Le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) qui n’a pas participé directement aux investigations à néanmoins partagé avec les enquêteurs malaisiens son expérience acquise suite au vol Rio-Paris en matière de recherche sous-marine. Nous avons interviewé le directeur du BEA pour faire le point sur ce mystérieux vol MH370.

Quelle est l’hypothèse privilégiée ? Rémi Jouty, directeur du BEA

« Nous ne sommes pas en mesure d’imaginer, de construire un scénario qui colle avec tous les éléments disponibles. On n’arrive pas à imaginer des dysfonctionnements techniques qui pourraient expliquer et coller avec les quelques éléments factuels disponibles et notamment avec la déconnexion dans un très bref intervalle de temps des connections ACARS et du transpondeur et d’un demi-tour de l’avion. On peut penser qu’il y ait pu avoir des actions délibérées à bord de cet avion pour des raisons que l’on ne comprend pas, des actions humaines. »

Quel crédit accorder aux différentes théories émises ? 

« Ce sont des théories, des spéculations pour lesquelles on a du mal à imaginer un scénario qui colle complètement avec les données disponibles. »

Où en sont les recherches ? 

« Un travail assez complexe d’analyse des signaux satellites couplé a des éléments d’information sur les performances possibles de l’avion a permis de définir une zone de recherche. Cette zone a été à ce jour balayée à 40%. Pour le vol MH370, la zone dans laquelle se déploie actuellement les recherches fait 60 000 km2. Mais il n’y a pas de garantie à 100% que l’appareil ne soit pas autour de cette zone, à l’extérieur de cette zone

Quelles mesures ont été prises en matière de sécurité ? 

« Il y a déjà une première série de mesures qui imposent à partir de janvier 2018 au niveau de l’OACI, l’équipement de balises de détection subaquatique sur les enregistreurs d’une durée de vie accrue. Aujourd’hui elle est de 30 jours, elle sera de 90 jours.  Ensuite, à partir de 2016, ce qui vient d’être proposé par l’OACI est une évolution pour imposer que les avions émettent leur position toutes les quinze minutes, en vol normal et pour tous les vols océaniques. »

Dans l’histoire de l’aviation civile moderne, jamais un avion commercial ne s’est évaporé sans laisser de trace comme celui du vol MH370. Un mystère que les familles des 227 passagers et 10 membres d’équipage du 777 de Malaysia Airlines espère voir un jour levé.

Retrouvez le témoignage du père de l'un des passagers du vol MH370 (Rediffusion).

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Publicité :Safran 2017
      Publicité :aeronewstv-peurEnAvion-crash
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
      Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde