1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Vol MH370 : Témoignage du père d’un passager disparu

Vidéo - Vol MH370 : Témoignage du père d’un passager disparu

- Par

Plus de 100 jours après la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines, Monsieur Wen et son épouse, originaires du Shandong, vivent toujours dans une petite chambre d'hôtel à Pékin et continuent de se battre pour connaître la vérité. Leur fils est l'un des 153 passagers chinois de l'avion disparu.

aeronewstv : Vous n'êtes pas originaire de Pékin ?

M. Wen : Non, je ne suis pas de Pékin.

aeronewstv : Mais vous restez ici à Pékin à l'hôtel, pourquoi ?M. Wen : Parce que jusqu'à aujourd'hui je n'ai toujours pas obtenu de réponse claire concernant la disparition du vol MH370. Ici à Pékin je suis plus proche pour suivre le déroulement de l'enquête, plus proche du gouvernement chinois, du ministère des transports malaisien, de la compagnie aérienne Malaysia Airlines et du gouvernement malaisien. Il m'est plus facile d'obtenir des informations ici. Mais pour tout vous dire, j'ai 63 ans, je ne crois pas à tout ce qu'ils disent. J'ai de plus en plus de doutes sur la véracité de l'enquête comme par exemple les données satellites fournies par Inmarsat.

Pourquoi ne retrouve-t-on pas un avion aussi grand ? S'il y avait eu un crash, ce serait facile à trouver. Quelles que soient les défaillances techniques, c'est facile à trouver. C'est seulement si l'on cache des données que l'avion devient difficile à retrouver. Vous connaissez la corrida? Nous, on est comme le taureau. Le toréador agite son chiffon rouge et nous on suit. Pour résumer, on nous fait tourner en bourrique jusqu'à l'épuisement.

aeronewstv : Que faites-vous chaque jour de façon concrète ?M. Wen : Imaginez qu'ici en Chine on ne voit aucune information sur le vol MH370 que ce soit sur le Net ou à la télévision. On ne peut obtenir des infos que sur Weixin (Weixin, un réseau social). On a créé un groupe avec les familles des disparus chinois et étrangers et on collecte des informations ensemble pour en faire l'analyse.

aeronewstv : Concernant l'enquête, selon vous, pourquoi y-a-t-il autant de pistes contradictoires ?

M. Wen : J'ai tout de suite compris dès le 8 mars que l'avion n'avait connu aucune défaillance technique. Pour le dire autrement, autour de cette disparition, il doit exister une sorte de complot. Prenez, par exemple, le téléphone portable, qui peut être géolocalisé partout dans le monde grâce au satellite. Et on ne pourrait pas localiser un avion? Comment peut-on croire que cet avion ait disparu sans laisser de traces ?

aeronewstv : Est-ce que vous voulez dire que l'avion a été détourné ?

M. Wen : C'est sûr que l'avion a été détourné mais ce n'est pas un détournement ordinaire. Ce n'est pas comme les détournements d'avions opérés par les partisans de  Ben Laden ou comme les pirates somaliens. Ce n'est pas un détournement commun, ce ne peut être qu'une opération menée par une grande puissance ou un détournement à dimension internationale.

aeronewstv : Qui vous informe désormais ? Y-a-t-il toujours des conférences de presse ?

M. Wen : Non, on n'a pas de conférence de presse. Désormais, nous sommes laissés à nous-mêmes. On a obtenu aucun soutien financier. La compagnie Malaysia Airlines nous a proposé 50 000 dollars de réparation.

aeronewstv : Avez-vous reçu cet argent ?

M. Wen : On était au courant de cette proposition mais nous, les familles des disparus, nous l'avons refusée. Pourquoi ? Parce que jusqu'à aujourd'hui, il n'y a pas de preuves que nos proches sont morts, qu’ils sont blessés ou qu’ils ont subi un préjudice psychologique. Il faut d'abord retrouver l'avion et les passagers avant d'enclencher le processus de réparation.

aeronewstv : Qui paye l'hôtel où vous résidez ?

M. Wen : C'est moi qui paie l'hôtel, mes frais de vie, le médecin, tout est à ma charge. Mon fils est la seule personne qui faisait vivre notre famille. Désormais je fais face à des difficultés financières, je dois aller emprunter de l'argent un peu partout autour de moi.

On reçoit un traitement injuste. On est allé chercher un avocat chinois pour intenter un procès. Le soir même une trentaine de policiers a débarqué. Ils nous ont frappés, ils nous ont effrayés pour que l'on n'ose plus défendre nos droits. Nous, les familles des disparus, nous sommes très en colère. Pendant un moment, on n'osait même plus sortir. On cherche à s'informer et on nous bat. On nous arrête. Nous sommes stupéfaits par la terreur, on vit continuellement dans la terreur.

aeronewstv : Quelles attentes avez-vous aujourd'hui ?

M. Wen : Quelles attentes ? La compagnie aérienne Malaysia Airlines,  Boeing,  le gouvernement malaisien tout d'abord mais également le gouvernement américain, Obama. Tous ont une responsabilité, un devoir : celui de retrouver l'avion et nos proches. C'est ma demande la plus forte en tant que père. Mon souhait, c'est que la communauté internationale, que tous les pays nous donnent à nous les familles des disparus, sans ressource et désemparées une aide technique et un soutien financier pour nous permettre de résoudre la grande souffrance à laquelle nous sommes confrontés.

Vos réactions
  • Mohamed
    Posté le 19/05/2016 à 13h49

    Bonjour
    Un objet volant même de petite taille ne disparaît de cette manière que s’il est complètement désintégré et pourtant on peut trouver des restes mais difficilement. Ce genre d’événement nous rappelle les mystérieuses disparitions au-dessus du triangle des bermudes. Il existe d’autres triangles, et il faut penser aux vortex, sorte d’autoroute. Ces vortex s’ouvrent et se referment sur terre et dans les airs. Aussi soyez certain que la téléportation n’est pas de la science fiction, elle existe bel et bien. Donc il y a plusieurs pistes à vérifier.

    Je me permets aussi et j’espère qu’il y aura un mouvement international pour cela, c’est celui de demander aux compagnies aériennes à ce q’elles installent sur leurs avions des caméras sur tous les côtés et à l’intérieur de l’avions. De cette et en cas de pépin, on saura ce qui s’est vraiment passé.

    Les boites noirs n’enregistreront plus les conversations, mais les images aussi.

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :aeronewstv-peurEnAvion-crash
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde